Armand Laity

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Armand Laity
Image dans Infobox.
Fonction
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction
Archives conservées par

François-Armand-Rupert Laity (né en 1812 à Lorient - 1889), lieutenant d'artillerie et ancien élève de l'École polytechnique, est un des compagnons de Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, lors de la tentative d'insurrection à Strasbourg en 1836.

Biographie[modifier | modifier le code]

Celui-ci cherchait à faire chuter la monarchie de Juillet et prendre le pouvoir. L'opération est un échec. Il est apparenté à la famille de Beauharnais, par sa femme Hortense-Louise-Françoise de Beauharnais, cousine germaine d'Eugène et d'Hortense de Beauharnais, qu'il épouse en 1848[1].

Deux ans plus tard, en 1838, il publie une brochure Relation historique des événements du , véritable apologie du bonapartisme. À la suite de cette publication, que l'on suppose financée par Louis-Napoléon Bonaparte, il est arrêté et condamné à cinq années de prison ainsi qu'à une amende de un franc par brochure publiée, soit 10 000 francs[2].

Il est nommé préfet des Basses-Pyrénées en 1854 jusqu'à ce qu'il soit nommé sénateur par décret du [3], jusqu'en 1870.

L'Empereur le charge, en 1860, de la propagande visant l'annexion de la Savoie à la France, en le nommant « commissaire impérial extraordinaire »[3]. Du 4 au 28 avril, il parcourt le duché de Savoie[4]. À la suite du plébiscite d'avril, et à la suite de la ratification par le Parlement sarde, il est chargé de prendre officiellement possession du duché le , au nom de l'Empereur[5].

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (39e division)[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Érick Noël et Jean Chagniot, Les Beauharnais : une fortune antillaise, 1756-1796, Genève, Librairie Droz, , 404 p. (ISBN 978-2-600-00892-1 et 978-2-60000-892-1, notice BnF no FRBNF39229255), p. 388, Arbre généalogique.
  2. Les procès de la Cour des Pairs : L'affaire Laity, « L'affaire Laity » (consulté le 16 février 2016).
  3. a et b Paul Guichonnet (préf. Henri Baud), Histoire de l'annexion de la Savoie à la France et ses dossiers secrets, Roanne, Éditions Horvath, , 354 p. (ISBN 978-2-7171-0235-2, notice BnF no FRBNF34693078), p. 227.
  4. Luc Monnier, L'annexion de la Savoie à France et la politique suisse, 1860, A. Jullien, , p. 279.
  5. André Palluel-Guillard & al., La Savoie de Révolution française à nos jours, XIXe-XXe siècle, Rennes, Ouest France Université, , 566 p. (ISBN 978-2-85882-536-3, notice BnF no FRBNF34913096), p. 244.
  6. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 213

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]