Armand Laity

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Armand Laity
Image dans Infobox.
Fonctions
Préfet des Pyrénées-Atlantiques
-
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction
Archives conservées par

François-Armand-Rupert Laity (né en 1812 à Lorient - 1889), lieutenant d'artillerie et ancien élève de l'École polytechnique, est un des compagnons de Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, lors de la tentative d'insurrection à Strasbourg en 1836.

Biographie[modifier | modifier le code]

Celui-ci cherchait à faire chuter la monarchie de Juillet et prendre le pouvoir. L'opération est un échec. Il est apparenté à la famille de Beauharnais, par sa femme Hortense-Louise-Françoise de Beauharnais, cousine germaine d'Eugène et d'Hortense de Beauharnais, qu'il épouse en 1848[2].

Deux ans plus tard, en 1838, il publie une brochure Relation historique des événements du , véritable apologie du bonapartisme. À la suite de cette publication, que l'on suppose financée par Louis-Napoléon Bonaparte, il est arrêté et condamné à cinq années de prison ainsi qu'à une amende de un franc par brochure publiée, soit 10 000 francs[3].

Il est nommé préfet des Basses-Pyrénées en 1854 jusqu'à ce qu'il soit nommé sénateur par décret du [4], jusqu'en 1870.

L'Empereur le charge, en 1860, de la propagande visant l'annexion de la Savoie à la France, en le nommant « commissaire impérial extraordinaire »[4]. Du 4 au 28 avril, il parcourt le duché de Savoie[5]. À la suite du plébiscite d'avril, et à la suite de la ratification par le Parlement sarde, il est chargé de prendre officiellement possession du duché le , au nom de l'Empereur[6].

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (39e division)[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/POG/FRAN_POG_05/p-621hxfvl--134msqrtj714s »
  2. Érick Noël et Jean Chagniot, Les Beauharnais : une fortune antillaise, 1756-1796, Genève, Librairie Droz, , 404 p. (ISBN 978-2-600-00892-1 et 978-2-60000-892-1, BNF 39229255), p. 388, Arbre généalogique.
  3. Les procès de la Cour des Pairs : L'affaire Laity, « L'affaire Laity » (consulté le ).
  4. a et b Paul Guichonnet (préf. Henri Baud), Histoire de l'annexion de la Savoie à la France et ses dossiers secrets, Roanne, Éditions Horvath, , 354 p. (ISBN 978-2-7171-0235-2, BNF 34693078), p. 227.
  5. Luc Monnier, L'annexion de la Savoie à France et la politique suisse, 1860, A. Jullien, , p. 279.
  6. André Palluel-Guillard & al., La Savoie de Révolution française à nos jours, XIXe-XXe siècle, Rennes, Ouest France Université, , 566 p. (ISBN 978-2-85882-536-3, BNF 34913096), p. 244.
  7. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 213

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]