Armand Bour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armand Bour
Armand Bour 1914.jpg

Armand Bour en 1914

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Armand Bour, né le à Lille et mort le à Paris, est un comédien français formé au Théâtre-Libre d'André Antoine.

En 1893, Armand Bour donne des spectacles d'avant-garde au Théâtre Moncey. Le succès de l'unique représentation de L'Automne, de Paul Adam, interdit par la censure, est grand. Bour, Dauvillier, Rambert, Mmes Louise France et Gina Barbieri en sont les principaux interprètes, avec une importante figuration racolée par Bour et Gabriel Mourey parmi les ouvriers du quartier, qui donne une vie frémissante et spontanée[1].

Il fonde le Théâtre Victor Hugo, qui deviendra le Trianon. En octobre 1902, il crée le « Théâtre d'Art International » avec Georges Lieussou, au Théâtre d'Application, appelé aussi La Bodinière. En 1905, il organise des représentations du « Théâtre des Poètes » (ou Théâtre idéaliste) au Théâtre des Bouffes-Parisiens.

Il a été marié à la comédienne Gina Barbieri, qui fit partie de la troupe de Jacques Copeau.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Pendant la bataille, comédie dramatique en 1 acte, 1915
  • Le Règne de Messaline, pièce en 4 actes, 25 mai 1920, Théâtre des Variétés
  • La Foi nouvelle, pièce en 4 actes, 1921

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]