Armageddon Rag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Armageddon Rag
Auteur George R. R. Martin
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Fantasy
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Armageddon Rag
Éditeur Simon & Schuster
(Poseidon Press)
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 0-671-47526-6
Version française
Traducteur Jean Bonnefoy
Éditeur La Découverte
Collection Fictions
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Couverture Eric Provoost
Nombre de pages 413
ISBN 2-7071-1546-0

Armageddon Rag (titre original : The Armageddon Rag) est un roman de science-fiction et de fantasy écrit par George R. R. Martin et publié en 1983[1]. Le livre a reçu le prix Balrog du meilleur roman 1984.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'intrigue commence comme un roman policier : à la suite du meurtre sanglant de Jamie Lynch, ancien impresario du groupe the Nazgûl, l'écrivain Sandy Blair renoue avec son passé de journaliste de l'underground et enquête à la fois sur ce fait divers et sur l'exécution, douze ans plus tôt, du leader du groupe.

Réception[modifier | modifier le code]

Le livre a reçu le prix Balrog du meilleur roman 1984 et a été nommé pour le prix Locus du meilleur roman de fantasy et le prix World Fantasy du meilleur roman 1984.

Algis Budrys en parle comme d'un roman « puissant et fondamental dans lequel le fantôme central n'est pas l'ombre d'une personne disparue, mais celle d'une époque »[2]. Pour Roland C. Wagner, lui-même écrivain de SF et grand amateur de rock, « Astucieux, original et efficace, Armageddon Rag est autant un grand roman fantastique que l'un des plus beaux livres jamais écrits sur le rock. »[3].

Ce roman fut cependant à l'époque un échec commercial[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. George R. R. MartinVoir et modifier les données sur Wikidata, « Armageddon Rag » (Voir et modifier les données sur Wikidata) sur le site NooSFere (consulté le ).
  2. "Books", F&SF, Mas1984, p. 40-2.
  3. Roland C. Wagner, « Livres », Fiction, no 369,‎ , p. 167 à 177
  4. Isabel Berwick, « Lunch with the FT: George RR Martin », Financial Times,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]