Armée spéciale de la Bannière rouge d'Extrême-Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Armée spéciale de la Bannière rouge d'Extrême-Orient
Image illustrative de l’article Armée spéciale de la Bannière rouge d'Extrême-Orient
Insigne de l'Armée rouge

Création 1929
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Type Armée de terre
Fait partie de Forces armées soviétiques
Surnom OKVDA ОКДВА(comme Особая Краснознамённая Дальневосточная Армия)
Anniversaire 6 août
Guerres Conflit sino-soviétique
Commandant Vassili Blücher

L'Armée spéciale de la Bannière rouge d'Extrême-Orient (en russe : Особая Краснознамённая Дальневосточная армия) ou OKVDA (ОКДВА comme Особая Краснознамённая Дальневосточная Армия), est une formation des forces militaires de l'Armée rouge en 1929-1938.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Armée spéciale d'Extrême-Orient est formée par la décision du Conseil militaire révolutionnaire, no 227/41 du 6 août 1929. Le haut commandement de cette formation est donné au maréchal de l'Union soviétique Vassili Blücher[1],[2],[3].

Un ordre de la Bannière rouge est décerné à cette unité après qu'elle se soit distinguée lors du conflit sino-soviétique[4].

Le 28 juin 1938, sur la base de l'Armée d'Extrême-Orient on forme le Front d'Extrême-Orient sous le commandement de Vassili Blücher[2], puis de Grigori Chtern à partir du 22 juin 1940.

Depuis le 10 novembre 1929, l'OKDVA publie le quotidien Trevoga [Alerte]. L'ancien journaliste de Trevoga - Nikolaï Vassilievitch Likhatchev (1905-1965), émigré en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale et devenu là-bas secrétaire de la revue Posev (1955) éditée par l'Union des solidaristes russes, puis de mai 1958 à sa mort - son rédacteur en chef, a écrit un livre sous le pseudonyme Andrei Svetlanine Conspiration extrême-orientale consacré à l'OKDVA et au maréchal Blücher[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jonathan Haslam, The Soviet Union and the Threat from the East, 1933-41 : Volume 3 : Moscow, Tokyo and the Prelude to the Pacific War, Springer, coll. « Studies in Soviet History and Society », , 208 p. (ISBN 978-1-349-05679-8, présentation en ligne), p. 26
  2. a et b (en) Georgi Samoilovich Isserson, G.S. Isserson and the War of the Future : Key Writings of a Soviet Military, McFarland, , 332 p. (ISBN 978-1-4766-2390-0, présentation en ligne), p. 319
  3. (en) Jamie Bisher, White Terror : Cossack Warlords of the Trans-Siberian, Routledge, , 492 p. (ISBN 978-1-135-76595-8, présentation en ligne), p. 298
  4. (en) Richard Wich, Sino-Soviet Crisis Politics : A Study of Political Change and Communication, Harvard University Asia Center, , 313 p. (ISBN 978-0-674-80935-2, ISSN 0073-0483, présentation en ligne), « 96 de Harvard East Asian monographs », p. 186
  5. (ru) « «Дальневосточный заговор» << Наука, История, Образование, СМИ | Дебри-ДВ », debri-dv.com (consulté le 9 octobre 2018)