Armée ougandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soldats ougandais

L'armée ougandaise (officiellement la Force de défense du peuple ougandais) est l'armée nationale de l'Ouganda. Elle est forte de 45 000 hommes. L'actuel ministre de la Défense est Crispus Kiyonga depuis 2006.

Budget[modifier | modifier le code]

Son budget est de 95 millions de dollars en 1999.[réf. nécessaire]

Équipement et armement[modifier | modifier le code]

L'infanterie est équipée de : AK-47, Type 56, Skorpion VZ61, Uzi, HK G3, FN MAG, HK 21 et de RPD. L'armée de terre comprend également 20 T-55, 20 PT-76 et 19 BMP-2et de 31 chars blindé russe t90s

Aviation[modifier | modifier le code]

La Uganda people's defence air force (UPDAF, est, au début des années 2010, bien que d'un format réduit est l'une des forces aériennes des mieux équipés d'Afrique subsaharienne, sous le commandement du lieutenant-général Owesigire[Quand ?]. Elle dispose de deux bases aériennes, une sur l'aéroport international d'Entebbe et une sur l'aéroport de Nakasongola.

La composition de son parc aérien début 2012 est la suivante[1] mais le dimanche 12 août 2012, 3 trois hélicoptères d'attaque Mi-24 en route vers la Somalie se sont écrasé dans la région du Mont Kenya[2] :

Unité Type Nombre
Fighter Squadron MiG-21bis
MiG-21UM
Su-30MK2
5
1
8 (livraison en cours depuis 2011)
Puma Squadron L-39ZO
AS-202 Bravo
Tecnam P92
6
1
nc
Attack Squadron Mil Mi-24 7 ou 8
Helicopter Squadron Mil Mi-17MTV-5
MiL Mi-172
12 ou 14
1
Helicopter Squadron Bell Bell 206 4
Government Flight Gulfstream IV-SP 1
Uganda Air Cargo Corporation Lockheed L-100
Harbin Y-12A
1
2

Marine[modifier | modifier le code]

Elle dispose par ailleurs d'une composante de marine fluviale, constituée de 400 hommes et de 8 patrouilleurs fluviaux de moins de 100 tonnes. Ceux-ci patrouillent notamment le Nil et le Lac Victoria.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Sergio Santana, « Ouganda's Flanker », Combat Aircraft Monthly, vol. 13, no 5,‎ mai 2012, p. 62
  2. « Triple accident d'hélicoptère au Kenya : Un 3e soldat ougandais retrouvé mort », sur Afriquinfos,‎ 15 août 2012 (consulté le 18 août 2012)