Armée du Centre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Évolution de l'armée du Centre

L’armée du Centre est une des armées de la jeune République française.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle fut créée le 14 décembre 1791 par ordre du roi, et cantonnée en Champagne. Elle n'eut qu'une existence éphémère et disparut après la canonnade de Valmy et l'évacuation du territoire par les Prussiens.

Comme son nom l’indique, elle occupait le centre du dispositif français sur la frontière du Nord et de l’Est, entre les armées du Nord et du Rhin, les 3e et 4e divisions militaires à sa création, puis également la 2e division à partir du 23 mars.

Par décret de la Convention du 1er octobre 1792, elle devint l’armée de la Moselle. Elle conservera toutefois la dénomination d'armée du Centre tant que le général Kellermann resta à sa tête, c'est-à-dire jusqu'au 7 novembre 1792.

Généraux[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Chef d'escadron d'état-major Charles Clerget, Tableaux des armées françaises pendant les guerres de la Révolution, sous la direction de la section historique de l'état-major de l'armée, librairie militaire R. Chapelot, Paris, 1905.