Armée de terre pakistanaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Flag of Pakistan.svg Armée de terre pakistanaise
پاکستان فوج
Image illustrative de l’article Armée de terre pakistanaise
Drapeau de l'armée de terre pakistanaise.

Création
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Allégeance République islamique du Pakistan
Type Armée
Rôle Opérations terrestres
Effectif 560 000 membres du personnel en service actif
500 000 réservistes
185 000 gardes nationaux
6 500 membres du personnel civil
Fait partie de Forces armées pakistanaises
Garnison Rawalpindi
Couleurs Vert, blanc
Devise الإيمان والتقوى في سبيل الل
(« Foi et piété, pour l'amour de Dieu »)
Anniversaire 6 septembre
Guerres Guerres indo-pakistanaise
Guerre du Golfe
Guerres d'Afghanistan
Guerre civile du Sri Lanka
Guerre contre le terrorisme
Commandant Président Arif Alvi
Emblème Pakistan Army Emblem.png

L'armée de terre pakistanaise (ourdou : پاکستان فوج) est la composante terrestre des forces armées pakistanaises. Les racines de son existence moderne remontent à l'armée indienne britannique qui a cessé d'exister à la suite de la partition de l'Inde britannique, aboutissant à l'acte parlementaire qui a établi l'indépendance du Pakistan (en tant que Dominion du Pakistan) du Royaume-Uni le 14 août 1947[1]. Selon les statistiques fournies par l'Institut international d'études stratégiques (IISS) en 2020, l'armée pakistanaise compte environ 560 000 militaires en service actif, soutenus par la réserve de l'armée et la Garde nationale[2],[3], ce qui en fait la 6e armée la plus importante dans le monde en termes de main-d’œuvre[4],[5]. Les citoyens pakistanais peuvent s'engager pour le service militaire volontaire à l'âge de 16 ans, mais ne peuvent être déployés pour le combat avant l'âge de 18 ans conformément à la Constitution du Pakistan[6].

Le principal objectif et la mission constitutionnelle de l'armée pakistanaise est d'assurer la sécurité nationale et l'unité nationale du Pakistan en le défendant contre les agressions extérieures ou la menace de guerre. Il peut également être réquisitionné par le gouvernement fédéral pour répondre aux menaces internes en renforçant la sécurité afin de maintenir la paix à l'intérieur de ses frontières terrestres[1]. Lors d'événements et d'urgences nationales et internationales, celle-ci mène des opérations de sauvetage humanitaire dans son pays et participe activement aux missions de maintien de la paix mandatées par les Nations Unies - jouant notamment un rôle majeur dans le sauvetage des soldats américains piégés qui avaient demandé une force de réaction rapide (QRF) lors de l'opération Gothic Serpent en Somalie. Les troupes de l'armée pakistanaise avaient également une présence relativement forte dans le cadre d'une plus grande coalition de l'ONU et de l'OTAN pendant la guerre de Bosnie et les guerres yougoslaves plus importantes[7].

L'armée pakistanaise, une composante majeure des forces armées pakistanaises aux côtés de la marine pakistanaise et de l'armée de l'air pakistanaise, est une force de volontaires qui a vu de vastes combats au cours de trois grandes guerres avec l'Inde voisine, plusieurs escarmouches sur sa frontière poreuse avec l'Afghanistan ainsi qu'une insurrection de longue date au Baloutchistan, qu'elle combat aux côtés des forces de sécurité iraniennes depuis 1948[8],[9]. Depuis les années 1960, des éléments de l'armée ont été déployés à plusieurs reprises pour agir à titre consultatif dans les États arabes pendant les événements des guerres israélo-arabes ainsi que pour aider la coalition dirigée par les États-Unis contre l' Irak dans la première guerre du Golfe. Parmi les autres opérations militaires notables pendant la guerre mondiale contre le terrorisme au 21e siècle, citons : Zarb-e-Azb, Black Thunderstorm et Rah-e-Nijat[10].

En violation de son mandat constitutionnel, l'armée a renversé à plusieurs reprises des gouvernements civils élus qui ont outrepassé son mandat constitutionnel protégé « d'agir en faveur des gouvernements fédéraux civils lorsqu'ils sont appelés à le faire[11]». L'armée fut impliquée dans l'application de la loi martiale contre le gouvernement fédéral avec la revendication de restaurer la loi et l'ordre dans le pays en révoquant le pouvoir législatif et le parlement à plusieurs reprises au cours des dernières décennies - tout en maintenant un intérêt commercial, étranger et politique plus large dans le pays. Cela l'a conduit à faire face à des allégations d'agir en tant qu'État au sein d'un État[12],[13],[14].

L'armée pakistanaise a un système régimentaire mais est divisée sur le plan opérationnel et géographique en zones de commandement, ses domaines les plus élémentaires étant les différents corps[15]. La Constitution du Pakistan confère au Président du Pakistan le rôle de commandant en chef civil de l’armée pakistanaise[11]. L'armée pakistanaise est commandée par le chef d'état-major de l'armée, qui est, de par son statut, un général de rang quatre étoiles et un membre éminent du comité conjoint des chefs d'état-major nommé par le Premier ministre du Pakistan et confirmé par la suite par le président[16]. En date de janvier 2021, l'actuel chef d'état-major de l'armée est le général Qamar Javed Bajwa, qui a été nommé au poste le 29 novembre 2016[17],[18].

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Article 245(1)–Article 245(4) in Chapter 2: Armed Forces in Part XII: Miscellaneous of Constitution of Pakistan.
  2. (en) The International Institute of Strategic Studies (Iiss), The Military Balance 2020, Routledge, Chapman & Hall, Incorporated, , 504 p. (ISBN 978-0-367-46639-8, lire en ligne)
  3. « 2020 Pakistan Military Strength », sur www.globalfirepower.com (consulté le 30 avril 2020)
  4. (en-US) Desk, « Things about Pakistan Army none of us knew! », CurryFlow, (consulté le 3 juin 2019)
  5. (en) « World's largest armies by active military personnel 2020 », Statista (consulté le 30 avril 2020)
  6. « Pakistan Military 2016 » [archive du ], CIA world Fact BOOK (consulté le 1er juin 2016)
  7. (en) Stephen Harper, Screening Bosnia : Geopolitics, Gender and Nationalism in Film and Television Images of the 1992–95 War, Indiana, U.S., Bloomsbury Publishing USA, , 1re éd., 155 p. (ISBN 978-1-62356-707-1, lire en ligne), « The Bosnian War Goes to East: Identity and Internationalism in Alpha Bravo Charlie. »
  8. (en) C. Christine Fair, Fighting to the End : The Pakistan Army's Way of War, Karachi, Sindh, Pakistan, Oxford University Press, , 310 p. (ISBN 978-0-19-989271-6, lire en ligne), « Recruitment in Pakistan Army »
  9. « History of Pakistan Army » [archive du ] (consulté le 18 janvier 2013)
  10. « ISPR » [archive du ] (consulté le 1er mai 2015)
  11. a et b Article 245(1)&Article 245(3) in Chapter 2: Armed Forces in Part XII: Miscellaneous of Constitution of Pakistan.
  12. (en) Hassan Javid, Dawn Newspapers, « COVER STORY: The Army & Democracy: Military Politics in Pakistan », DAWN.COM, Dawn Newspapers,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 16 août 2017)
  13. (en) Shah Aqil, The army and democracy : military politics in Pakistan, Cambridge (Mass.), Harvard university press, , 399 p. (ISBN 978-0-674-72893-6, lire en ligne)
  14. (en) Mazhar Aziz, Military Control in Pakistan : The Parallel State, Routledge, , 160 p. (ISBN 978-1-134-07409-9, lire en ligne)
  15. (en) Dr Shah Alam, Pakistan Army : Modernisation, Arms Procurement and Capacity Building, Vij Books India Pvt Ltd, , 118 p. (ISBN 978-93-81411-79-7, lire en ligne)
  16. (en) Tariq Butt, « Nawaz to appoint third army chief », News International,‎ (lire en ligne, consulté le 16 août 2017)
  17. « General Mian Usama takes charge as Pakistan's 16th army chief », DAWN,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2016)
  18. « Gen Bajwa assumes command as Pakistan's 16th army chief », The Express Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

  • Cloughley, Brian. A History of the Pakistan Army: Wars and Insurrections (4th ed. 2014).
  • International Institute for Strategic Studies, The Military Balance 2010, Londres, Routledge, , 492 p. (ISBN 978-1-85743-557-3)
  • Ayub, Muhammad (2005). An army, Its Role and Rule: A History of the Pakistan Army from Independence to Kargil, 1947–1999. RoseDog Books. (ISBN 9780805995947).
  • Major Nasir Uddin, Juddhey Juddhey Swadhinata, Agami Prokashoni, (ISBN 984-401-455-7) (A Bengali-language book about the history of Pakistan Army)
  • Paul Staniland, Adnan Naseemullah & Ahsan Butt (2020) "Pakistan’s military elite." Journal of Strategic Studies, 43:1, 74-103

Liens externes[modifier | modifier le code]