Armée de libération du peuple de Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L'Armée de libération du peuple de Turquie, Türkiye Halk Kurtuluş Ordusu ou THKO, était un groupe armé d'extrême-gauche fondé le 4 mars 1971 par des étudiants de l'Université technique du Moyen-Orient.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le THKO est fondé le 4 mars 1971 par Hüseyin İnan, Yusuf Aslan, Sinan Cemgil, Deniz Gezmiş et Cihan Alptekin. Un communiqué est distribué aux médias pour expliquer le but de ce groupe.

L'Armée de libération du peuple de Turquie mit fin à ses actions en 1972, à la suite des éliminations physiques de leurs principaux leaders, notamment Deniz Gezmiş et Cihan Alptekin.

Les objectifs de THKO[modifier | modifier le code]

Communiqué du THKO lors de la fondation en 1971[1] :

  • L'Armée de libération du peuple de Turquie pense que le peuple ne peut prendre son entière indépendance que par la voie militaire et ceci est la seule voie possible.
  • L'Armée de libération du peuple de Turquie appelle tous les patriotes à participer aux combats et déclare qu'elle se battra contre les traîtres jusqu'au dernier combattant qui survivra.
  • Notre but est de faire disparaître les Américains et les étrangers qui occupent notre pays, et tous les ennemis pour créer une Turquie entièrement indépendante.
  • L'armée de libération du peuple de Turquie est la principale force du peuple turc opprimé, et ne participera à aucune manifestation qui aurait un but autre que l'entière indépendance.
  • Nous disons à notre peuple : Ne faites pas attention à la richesse de l'ennemi, à son nombre, à ses moyens, et à son atrocité. Ne vous abaissez pas devant l'ennemi, nous allons prendre de force nos droits, parce qu'il nous prend tout par la force.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué du THKO lors de la fondation en 1971

Liens externes[modifier | modifier le code]