Aristide Farrenc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aristide Farrenc

Naissance
Marseille
Décès (à 70 ans)
Paris
Lieux de résidence Paris
Activité principale Flûtiste, musicologue et éditeur de musique.
Conjoint Louise Farrenc

Jacques Hippolyte Aristide Farrenc (né à Marseille le , mort à Paris le [1]) est un flûtiste, musicologue et éditeur de musique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il travailla comme flûtiste au Théâtre italien et fonda une maison d'éditions musicales qu'il abandonna en 1841 pour se consacrer à la musicologie[1].

L'ouvrage le plus connu édité par Farrenc, en collaboration avec son épouse, est le Trésor des pianistes[1] en 20 livraisons (1861-1872), contenant de nombreuses œuvres de musique ancienne pour le clavecin (Couperin, Bach, Haendel, Scarlatti, Rameau, CPE Bachetc.), et des sonates classiques pour le pianoforte comme Haydn, Mozart, Clementi, Hummel, Dussek, Weber et Beethoven, et même du Chopin.

Son épouse Louise Farrenc était une pianiste virtuose, un professeur estimé et aussi une compositrice reconnue. Après la mort de son mari en 1865, elle continua la publication du Trésor des pianistes jusqu'au 20e et dernier volume en 1872. Trois volumes supplémentaires parurent aussi, mais contenant la musique de la première moitié du XIXe siècle déjà publiée (Hummel, Ries, Weber, Mendelssohn et Chopin).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les Concerts historiques de M. Fétis à Paris, Paris, 1855.
  • Le Trésor des pianistes, Paris, 1861 ; New York, 1977.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 332

Liens externes[modifier | modifier le code]