Arif Alvi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alvi.

Arif Alvi
عارف علوی
Illustration.
Portrait officiel de Arif Alvi (septembre 2018).
Fonctions
Président de la République islamique du Pakistan
En fonction depuis le
(1 an, 2 mois et 10 jours)
Élection 4 septembre 2018
Premier ministre Imran Khan
Prédécesseur Mamnoon Hussain
Député de l'Assemblée nationale

(24 jours)
Élection
Législature 25e

(4 ans, 11 mois et 24 jours)
Élection
Législature 24e
Secrétaire général central du Mouvement du Pakistan pour la justice
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Karachi, Sind
Nationalité pakistanaise
Parti politique Mouvement du Pakistan pour la justice
Conjoint Samina Alvi
Diplômé de Université du Pendjab
Profession Dentiste

Arif Alvi
Présidents de la République islamique du Pakistan

Arif Alvi (en ourdou : عارف علوی), né le à Karachi, est un dentiste et homme d'État pakistanais. Membre du Mouvement du Pakistan pour la justice et proche du Premier ministre Imran Khan, il est président de la République depuis le 9 septembre 2018, un titre essentiellement honorifique.

Dentiste de formation, Arif Alvi a participé à plusieurs organisations représentatives de sa profession au Pakistan et à l'étranger. Rejoignant le Mouvement du Pakistan pour la justice dès sa fondation en 1996, il est secrétaire général central du mouvement de 2006 à 2013. Devenu député de Karachi à la suite des élections législatives de 2013, il est élu après un scandale de fraudes électorales touchant son rival et ayant conduit à une annulation partielle du vote.

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Arif Alvi est né le à Karachi, d'une famille de dentistes ayant émigré en 1947 au Pakistan au moment de la partition des Indes pour s'installer à Karachi et y ouvrir leur nouvelle affaire.

En 1969, il est blessé au bras par une balle lors d'une manifestation étudiante contre le régime de Muhammad Ayub Khan[1].

Dans les années 1970, les Alvi fondent une clinique spécialisée[2]. Arif Alvi obtient un diplôme de dentisterie de l'Université du Pendjab. En 1975, il obtient un Master of Science de l'université du Michigan en prothèse, puis un autre master en orthodontiste en 1984 de l'université du Pacifique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière médicale[modifier | modifier le code]

Arif Alvi est un dentiste reconnu au Pakistan, et pratique sa profession depuis 1973. Il a été président de l'association des dentistes du Pakistan, puis de la fédération des dentistes de l'Asie-Pacifique, et enfin élu conseiller au sein de la Fédération dentaire internationale[3].

Ascension politique[modifier | modifier le code]

Arif Alvi est un allié fidèle de la figure politique Imran Khan.

Arif Alvi est un membre fondateur du Mouvement du Pakistan pour la justice, créé en 1996 par Imran Khan[4]. En 2006, il est élu secrétaire-général central du mouvement, mais quitte ses fonctions le 22 mars 2013 après avoir perdu l'élection face à Pervez Khattak[5].

Après avoir échoué aux élections législatives de 1997 pour l'Assemblée provinciale du Sind, puis aux élections législatives de 2002 pour l'Assemblée nationale, il boycotte en même temps que son parti les élections législatives de 2008 pour protester contre le régime militaire de Pervez Musharraf.

Il se présente ensuite aux élections législatives de 2013 dans la douzième circonscription de Karachi à l'Assemblée nationale. Le soir des élections, il est annoncé largement perdant face au candidat du Muttahida Qaumi Movement (MQM). Cependant, le mouvement dénonce des fraudes électorales, à savoir des bourrages d'urnes et l'absence de personnes chargées d'assurer le déroulement régulier du scrutin. La Commission électorale annule finalement les résultats dans 43 des 180 bureaux de vote, à la suite de quoi le MQM annonce boycotter le scrutin en protestation[6]. Arif Alvi gagne finalement largement l'élection avec environ 63 % des voix mais alors que le taux de participation chute à 35 %[7],[8].

Lors des élections législatives du 25 juillet 2018, Arif Alvi est largement réélu député fédéral dans la deuxième circonscription de Karachi-Sud, avec 42 % des voix contre 11 % pour ses deux principaux rivaux, dont un dirigeant du MQM Farooq Sattar qui réalise ainsi une piètre performance[9].

Président de la République[modifier | modifier le code]

Alors que le Mouvement du Pakistan pour la justice remporte les élections législatives du 25 juillet 2018, le nouvel homme fort du pouvoir civil Imran Khan choisit Arif Alvi comme candidat à l'élection présidentielle. Afin de s'assurer une victoire confortable au collège électoral, Arif Alvi effectue plusieurs déplacements afin de rencontrer des grands électeurs influents, à l'instar de Chaudhry Pervaiz Elahi[10].

Le , il est élu président de la République avec 353 voix, soit tout juste la moitié du collège électoral, face à Fazal-ur-Rehman et Aitzaz Ahsan, l'opposition n'ayant pas réussi à s'entendre sur un candidat commun, permettant à Arif Alvi une victoire facile[1]. Il prête serment le et succède au président sortant Mamnoon Hussain[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Arif Alvi est marié à Samina Alvi. Le couple a quatre enfants[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Point, magazine, « Pakistan: un proche d'Imran Khan élu président (médias d'Etat) », sur Le Point (consulté le 4 septembre 2018)
  2. (en) « Alvi Dental Hospital », sur site officiel, (consulté le 3 mars 2014)
  3. (en) « The Fatal Embrace By Dr Arif Alvi », sur Dental News, (consulté le 21 mars 2014)
  4. (en) « Dr. Arif Alvi », sur Pakistani Leaders Online (consulté le 3 mars 2014)
  5. (en) « Javed Hashmi elected PTI’s president », sur Dawn.com, (consulté le 21 mars 2014)
  6. (en) « MQM boycotts NA-250 re-polls », sur Dawn.com, (consulté le 21 mars 2014)
  7. (en) « NA-250 (KARACHI-XII) Result », sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan, (consulté le 3 mars 2014).
  8. (en) « PTI’s Arif Alvi wins NA-250 », sur The News International, (consulté le 21 mars 2014)
  9. (en) NA 247 Karachi South 2 sur geo.tv
  10. (en) « Will forge unity among provinces as president: Dr Arif Alvi » sur Daily Times, le 2 septembre 2018
  11. « Arif Alvi officiellement investi chef de l'Etat pakistanais - Asie-Pacifique - RFI », sur RFI (consulté le 9 septembre 2018)
  12. (en) « Dr Arif ur Rehman Alvi - 10 things to know about the newly elected 13th President of Pakistan » sur Dunya News (en), le 4 septembre 2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]