Argyroderma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la flore
Cet article est une ébauche concernant la flore.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Argyroderma N.E.Br. est un genre de plantes succulentes de la famille des Aizoaceae[1]. Il compte environ 50 espèces originaire d'Afrique du Sud.

Le nom provient du grec Argyro (=argenté) et Derma (=peau)

Distribution[modifier | modifier le code]

Toutes les espèces du genre proviennent d'une petite région située à l'ouest de l'Afrique du Sud et connue sous le nom de "Knersvlakte" (en). C'est une région très aride de sables à quartzite avec quelques pluies d'hiver.

Description[modifier | modifier le code]

Argyroderma testiculare

Ces plantes font partie de celles connues sous le nom de pierre vivante, car leurs petites feuilles très succulentes, généralement acaules et bleu-vert ressemblent à de petites pierres. Elles forment de petits groupes de quelques sujets avec des feuilles organisées par paires, habituellement cylindriques ou en forme d'œufs et fissurées au centre. Chaque tige porte seulement 2 feuilles par saison. Chez certaines espèces, les anciennes feuilles persistent et sèchent et servent de support aux nouvelles feuilles. Les fleurs semblables à des marguerites solitaires, souvent blanches, mais parfois jaunes ou violettes, apparaissent dans la fente entre deux feuilles.

Mode de culture[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des Aizoaceae, elles craignent surtout l'excès d'arrosage qui provoque l'éclatement des feuilles. Elles demandent un sol minéral très bien drainé et une exposition aussi ensoleillée que possible. Comme beaucoup de plantes originaires d'Afrique du Sud, elles ont gardé une croissance hivernale. Arroser seulement et modérément en fin d'automne et début d'hiver avec une température ne descendant pas en dessous de 5°C. Ne pas arroser en été et ne pas s'inquiéter du dessèchement des feuilles. On les reproduit par semis ou division des touffes avec précaution pour éviter la pourriture.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Liste des sous-genres[modifier | modifier le code]

  • Argyroderma subgen. Argyroderma
  • Argyroderma subgen. Roodia (N.E.Br.) H.Hartmann

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Argyroderma N.E.Br., in Gard. Chron. ser. 3. 71: 92 (1922)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :