Argynnini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Argynnini sont une tribu de lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Heliconiinae.

Ses représentants sont appelés Nacrés en français et fritillaries en anglais[1].

Systématique et taxinomie[modifier | modifier le code]

La tribu des Argynnini a été décrite par le naturaliste britannique William Swainson en 1833.

Le rang taxinomique de ce groupe a évolué au cours du temps : il a parfois été considéré comme une sous-tribu (Argynnina) de la tribu des Heliconiini, ou comme une sous-famille à part entière (Argynninae) au sein des Nymphalidae.

Liste des taxons de rang inférieur[modifier | modifier le code]

La tribu des Argynnini comporte entre six et neuf genres en fonction des sources, pour une centaine d'espèces au total. Une étude de phylogénétique publiée en 2006 a conduit à définir quatre sous-tribus[2] :

Par ailleurs, une étude publiée en 2008 suggère que le genre Pardopsis Trimen, 1887, traditionnellement placé dans la tribu des Acraeini, pourrait en fait appartenir aux Argynnini[5].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme anglais de fritillaries est toutefois ambigu et englobe aussi d'autres nymphalidés orange à dessins noirs, comme Agraulis vanillae (tribu des Heliconiini), ou encore les Melitaea et Euphydryas (tribu des Melitaeini), qui ne sont pas étroitement apparentés aux Argynnini.
  2. Simonsen et al., 2006.
  3. a et b Certaines sources traitent Proclossiana et Clossiana comme des genres à part entière.
  4. a et b Certaines sources traitent Fabriciana et Speyeria comme des sous-genres du genre Argynnis.
  5. (en) Karina Lucas Silva-Brandão, Niklas Wahlberg, Ronaldo Bastos Francini, Ana Maria L. Azeredo-Espin, Keith S. Brown, Márlon Paluch, David C. Lees et André V.L. Freitas, « Phylogenetic relationships of butterflies of the tribe Acraeini (Lepidoptera, Nymphalidae, Heliconiinae) and the evolution of host plant use », Molecular Phylogenetics and Evolution, Academic Press, vol. 46, no 2,‎ , p. 515-531 (DOI 10.1016/J.YMPEV.2007.11.024)Voir et modifier les données sur Wikidata.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Thomas J. Simonsen, « Fritillary phylogeny, classification, and larval host plants: reconstructed mainly on the basis of male and female genitalic morphology (Lepidoptera: Nymphalidae: Argynnini) », Biological Journal of the Linnean Society, vol. 89,‎ , p. 627–673 (DOI 10.1111/j.1095-8312.2006.00697.x)
  • (en) Thomas J. Simonsen, Niklas Wahlberg, Andrew V. Z. Brower et Rienk de Jong, « Morphology, molecules and fritillaries: approaching a stable phylogeny for Argynnini (Lepidoptera: Nymphalidae) », Insect Syst. Evol., vol. 37,‎ , p. 405–418 (DOI 10.1163/187631206788831407, lire en ligne, consulté le 9 mars 2017)
  • (en) Robert S. de Moya, Wesley K. Savage, Chris Tenney, Xiaoshan Bao, Niklas Wahlberg et Ryan I. Hill, « Interrelationships and diversification of Argynnis Fabricius and Speyeria Scudder butterflies », Systematic Entomology, Wiley-Blackwell, vol. 42, no 4,‎ , p. 635-649 (ISSN 0307-6970 et 1365-3113, DOI 10.1111/SYEN.12236)Voir et modifier les données sur Wikidata.