Argumentum ad consequentiam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la linguistique image illustrant la logique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique et la logique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

L’argument par la conséquence, en latin : argumentum ad consequentiam, est un raisonnement fallacieux. Il consiste à déduire une conclusion (en général une croyance) à partir d'une conséquence, positive ou négative, de la croyance à prouver.

Cette erreur vient du fait que l'on refuse d'admettre les conséquences désagréables d'une proposition, même si elle est vraie. Ou à l'inverse qu'on est tenté d'accepter les conséquences agréables d'une proposition fausse. Mais les conséquences agréables ou désagréables ne constituent pas une preuve.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • "Vous ne pouvez pas croire que les compagnies de transport doivent être nationalisées. Pensez à toutes les actions que nous possédons dans les sociétés de ce secteur."
  • "Le communisme fonctionne, sinon un pays comme la Chine ne l'aurait pas adopté."

Analyse de cette dernière affirmation.

Soient les deux propositions suivantes :

  • Proposition A : "Le communisme fonctionne."
  • Proposition B : "La chine l'a adopté"

Si A est vrai, alors non B est vrai aussi. B est donc la conséquence de A. Mais B est désagréable (surtout du point de vue d'un communiste). On est donc tenté d'en déduire le contraire de la proposition A, autrement dit que le communisme fonctionne. Mais il faut se méfier de cette tentation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sous-catégorie[modifier | modifier le code]

L’argumentum ad baculum est un cas spécial de l'argument par la conséquence.

Erreurs voisines[modifier | modifier le code]