Argo (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argo.

Argo
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Fabbrico
Drapeau d'Italie Italie
Site web www.argospa.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Argo. est une société holding italienne créée par les frères Morra en 1980.

C'est en 1980 que Valerio et Pierangelo Morra rachètent, ensemble, la société MBS, de Reggio Emilia, spécialisée dans la production d'engrenages et organes de transmission pour le secteur du machinisme agricole.

En 1987, ils rachètent la société Pegoraro de Vicenza.

En 1988, ils créent Argo pour en faire leur holding dans laquelle ils conserveront les participations des différentes sociétés acquises.

En 1994, Argo rachète la majorité de Landini implantée à Fabbrico.

En 1995, Argo rachète, via Landini, Valpadana, spécialiste italien des tracteurs de petite taille.

En 2000, Argo rachète les sociétés SEP et Laverda. SEP est un spécialiste du petit matériel et Laverda le leader dans le domaine des moissonneuses batteuses. La reprise de Laverda, appartenant précédemment au groupe Fiat-CNH, est imposée par la commission européenne de la concurrence, pour éviter que Fiat-CNH, après le rachat de l'américain Case Corp, n'ait une position dominante sur le marché mondial. Fiat-CNH se voit également contraint de céder les usines ex McCormick de Doncaster en Grande-Bretagne à Argo SpA. L'usine Mc Cormick de St Dizier en France est reprise par le groupe chinois YTO qui poursuit la fabrication d'une boîte de vitesses et assemble 3 tracteurs par mois, avec un effectif extrêmement réduit !.

En 2001, Argo reprend tous les actifs restants de McCormick dans le monde.

En 2010, Argo cède Laverda et Fella-Werke au groupe américain AGCO.

Le groupe Argo est le troisième constructeur italien de machines agricoles derrière Fiat-CNH et SAME.

Sites de production[modifier | modifier le code]

Anciens sites[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) « McCormick's Doncaster tractor factory shuts its doors - Farmers Weekly », Farmers Weekly,‎ (lire en ligne, consulté le 11 avril 2018)