Argenton (Lot-et-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argenton.

Argenton
Argenton (Lot-et-Garonne)
La mairie-école. (sept. 2014)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Marmande
Canton Les Forêts de Gascogne
Intercommunalité Communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne
Maire
Mandat
Raymond Girardi
2014-2020
Code postal 47250
Code commune 47013
Démographie
Gentilé Argentonnais
Population
municipale
314 hab. (2015 en diminution de 6,27 % par rapport à 2010)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 23′ 09″ nord, 0° 05′ 41″ est
Altitude 52 m
Min. 45 m
Max. 169 m
Superficie 12,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Argenton

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Argenton

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Argenton

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Argenton

Argenton est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située dans les Landes de Gascogne, en landes de Lot-et-Garonne, la commune se trouve à 56 km au nord-ouest d'Agen, chef-lieu du département, à 15 km au sud-sud-ouest de Marmande, chef-lieu d'arrondissement et à 1,4 km au sud de Bouglon, chef-lieu de canton[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Argenton est limitrophe de six autres communes.

Communes limitrophes d’Argenton[2]
Guérin Bouglon
Romestaing Argenton Grézet-Cavagnan
Ruffiac Poussignac

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Avance fait à peu près office de limite communale sud-est avec la commune de Grézet-Cavagnan.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune, appelée Argentem en 1289, tiendrait son nom du latin argentum, « argent »[3], accompagné du mot gaulois magos. Le mot gaulois magos a d'abord désigné un simple champ, puis un champ de foire, un marché et enfin le village ou la ville qui se développe autour de ce marché.

En gascon, la graphie du nom de la commune est identique.

Ses habitants sont appelés les Argentonnais[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2001 Jean-Marie Claudin    
mars 2001 en cours Raymond Girardi PCF Agriculteur, président de la CC des Coteaux et des Landes de Gascogne depuis 2001,
conseiller général du canton de Bouglon (22 mars 1998-2015),
conseiller départemental du canton des Forêts de Gascogne depuis 2015
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 314 habitants[Note 1], en diminution de 6,27 % par rapport à 2010 (Lot-et-Garonne : +0,69 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
609550554632612666677625628
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
585589597574552519507476504
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
467471387390428432425352350
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015
307298258269268264324318314
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Logo monument historique - rouge ombré, encadré.svg L'église Saint-Étienne, d'origine romane du XIIe siècle et située à l'extrémité est du bourg, a été modifiée de façon importante au XVe ou XVIe siècle ; de cette époque, elle a conservé une façade occidentale imposante et un portail remarquable[9] ; elle est inscrite au titre des monuments historiques en 1957[10].
  • L'église Notre-Dame de Figuès, dans le sud-ouest de la commune, construite au XVIe siècle et de style gothique a des dimensions peu usuelles : pouvant contenir jusqu'à 1 500 personnes, cela lui a valu d’être comparée à « un vaisseau échoué dans les terres »[11].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 46,5 km pour Agen, 14,1 km pour Marmande et 1,1 km pour Bouglon. Données fournies par Lion1906.com, consulté le 24 septembre 2014.
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Argenton sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.
  4. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 24 septembre 2014.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. Église Saint-Étienne d’Argenton sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.
  10. « Inscription MH de l'église Saint-Étienne », notice no PA00084067, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. Église Notre-Dame de Figuès sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.