Argali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ovis ammon

L'Argali[1] (Ovis ammon) est une espèce de Capriné, plus spécifiquement un ovin, vivant en Asie centrale, au Tibet en Chine et en Mongolie.

Cette espèce a été décrite par Marco Polo[2]. Une sous espèce d'Argali porte son nom : Ovis ammon polii.

Cet animal provient d'une radiation de mouflons vers l'Asie orientale, dont le nombre de chromosomes est passé de 54 à 56.

Menacé dans son milieu d'origine, il est invasif dans certaines régions du monde où il a été introduit[3].

Description[modifier | modifier le code]

 v · d · m  Caractéristiques
   
Masse 65 à 180 kg
Longueur 120 à 200 cm
Hauteur 90 à 120 cm
Queue 14 cm
Cornes 30 >100 cm
Robe chamois
à gris
 
Gestation 150-160 jours
Petit(s) 1 à 2 / an
Sevrage 4 mois
Maturité sexuelle 2 5 ans
Durée de vie 13 ans

Le nom "argali[4]" est un mot mongol signifiant "mouton sauvage". C'est un des plus gros mouflons.

  • Longueur : 140–160 cm
  • Taille au garrot : 95–112 cm
  • Poids : 60-120 kg

Les cornes spiralées sont imposantes pouvant atteindre 1,25 m de long et 50 cm de circonférence à la base, et les pointes sont toujours dirigées vers l'extérieur.

Habitat[modifier | modifier le code]

Karkaraly National Park 11.jpg

Les argalis occupent différentes zones montagneuses d'Asie centrale, généralement isolées les unes des autres.

On les trouve de 1 300 à 4 200 mètres d'altitude[5].

Les argalis chinois se trouvent principalement dans des vallées arides à la limite de déserts (Gobi, Taklamalaya, Altun et de Kūnlún Shān), entre 3 600 et 6 000 m de haut[6].

La distance génétique moyenne entre argalis de l'ouest et de l'est est de 10 % ce qui suggère que leur divergence remonte à environ 160 000 ans (sous réserve d'étalonnage de leur propre horloge moléculaire).

Nourriture[modifier | modifier le code]

L'animal est un ruminant. Il se nourrit surtout de graminées et d'herbes.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

L'homme le chasse pour sa viande et pour ses cornes. Le loup et les léopards le chassent également.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Répartition des sous-espèces d'Argali

La détermination du nombre de sous-espèce de l'argali a été discutée. Les sous-espèces retenues comme valides sont les suivantes ;

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. du persan argāli ; arqar en qazaq.
  2. Collectif (trad. de l'anglais), Histoire naturelle : plus de 5000 entrées en couleurs, Paris, Flammarion, , 650 p. (ISBN 978-2-08-137859-9), Argali page 607
  3. (GISD 2008)
  4. elelur.com, « Argali Facts, History, Useful Information and Amazing Pictures », sur elelur.com (consulté le )
  5. Ultimate Ungulate : Ovis ammon
  6. a et b Wu C.H. et al., 2003, Mitochondrial control region sequence variation within the argali wild sheep (Ovis ammon): evolution and conservation relevance. Mammalia, vol. 67, no 1, p. 109-118.
  7. comme proposé par Harper (1945) et Carruthers (1949) puis confirmé par Bunch et al. (1998) et Wu et al. (2003).
  8. synonymes invalides : altaica, argali, asiatica, fera, przevalskii…
  9. synonymes invalides : jubata.
  10. synonymes invalides : intermedia, kozlovi.
  11. synonymes invalides : adametzi (argali de Kuruk Tağ), ammonoides, bambhera, blythi, broockii, brookei, dalailamae (argali de Gansu, d'Altyn Tağ ou de Qilian Shan), henrii.
  12. synonymes invalides : heinsii, humei (argali de Hume), littledalei, nassanovi, sairensis (argali de Sair).