Area 51 (jeu vidéo, 2005)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Area 51
Image illustrative de l'article Area 51 (jeu vidéo, 2005)

Éditeur Midway Games
Success Entertainment au Japon
Développeur Midway Austin

Date de sortie Consoles
  • États-Unis Canada 25 avril 2005
  • Europe 27 mai 2005
  • Japon 9 novembre 2006

PC
  • États-Unis Canada 6 juin 2005
  • France 4 juillet 2005
Genre Tir à la première personne
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Langue Anglais, français
Contrôle Manette

Évaluation ESRB : M ?
PEGI : 16+ ?

Area 51 est un jeu vidéo de tir à la première personne sorti sur PlayStation 2, Xbox et PC en 2005 en Amérique du nord et en Europe et en 2006 au Japon. Il est édité par Midway Games et développé par Midway Austin.

L’intrigue se déroule en plein cœur de la Zone 51, célèbre aire géographique située aux États-Unis, et suit les péripéties d’Ethan Cole, un soldat spécialisé dans les risques biologiques et le principal protagoniste du jeu. Ce dernier est envoyé dans la Zone 51 avec une petite équipe de soldats pour enquêter une épidémie d’un virus dangereux qui se serait déclaré dans la base militaire. Ce virus, s’il affecte un humain, fait transformer son hôte en un mutant. C’est ce qui finit par se produire à Ethan Cole, qui doit dorénavant se défendre de soldats ennemis en plus des mutants qui l’attaquent.

Le gameplay de Area 51 repose principalement sur l’acte de tirer sur des ennemis afin de se défendre. Le joueur a, par conséquent, accès à plusieurs armes, autant d’origine humaine et extraterrestre. À partir d’un certain point dans le jeu, le personnage peut alterner entre sa forme humaine et sa forme mutante, chacune d’entre elles lui procurant des habiletés différentes. En plus d’un mode solo, le jeu propose un mode multijoueur auquel il est possible de jouer en ligne ou à deux joueurs en écran partagé.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Le jeu prend place dans la Zone 51, aux États-Unis.

Le jeu prend place dans un univers futuriste et se déroule dans une base secrète fictive qui se situe dans la célèbre aire géographique Zone 51, aux États-Unis[1]. Le jeu tire avantage de la fascination qui s’est créée autour de ce lieu en faisant des références à plusieurs théories du complot. Il aborde notamment l'affaire de Roswell, Majestic 12, les autopsies d’extraterrestres et les Illuminatis. Dans cet univers, ces rumeurs et théories sont toutes véridiques[2].

Scénario[modifier | modifier le code]

Pendant des milliers d’années, des petits-gris ont étudié la planète Terre et l’humanité. Désirant ressortir vainqueur d’une guerre intergalactique, les petits-gris profitent de la corruption des humains et utilisent les ressources naturelles de la planète pour créer des armes de destruction massive avancées. Suite à une expérience qui tourne au désastre, un vaisseau des extraterrestres s’écrase près de Roswell au Nouveau-Mexique. Le gouvernement, à l’aide des Illuminatis — une organisation secrète dont l’objectif est de contrôler le monde — décide de cacher la vérité au public sur ce qui est arrivé. En outre, Edgar, un extraterrestre qui a été gravement blessé lors de l’écrasement, est récupéré du site du crash et est dissimulé dans la Zone 51. Cette dernière est alors convertie en un laboratoire de recherche pour les petits-gris. Depuis, des scientifiques ont entamé des expériences et ont développé un virus. Ce dernier, s’il affecte un humain, le transforme en un mutant similaire à un zombie et se propage par la morsure[1],[3].

Le joueur prend le rôle d’Ethan Cole, un marine qui est envoyé dans la Zone 51 avec une petite équipe de soldats dans le but d’accomplir une mission dangereuse qui consiste à évaluer la gravité d’une épidémie du virus qui se serait déclaré dans le bâtiment[4],[5].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Area 51 est un jeu de tir à la première personne dont le gameplay repose surtout sur l'acte de se défendre des ennemis en leur tirant dessus[1]. En outre, pour progresser dans le jeu, le joueur doit souvent récupérer des clés ou des cartes d’identification pour ouvrir une porte qui le mènera à la prochaine section de l’aventure[5].

Au début du jeu, le personnage principal, contrôlé par le joueur, est accompagné de quelques soldats alliés. Toutefois, l’équipe est éventuellement victime d’une embuscade perpétré par des mutants, l’attaque provoquant la mort de tous les coéquipiers du joueur[4]. Ethan Cole, quant à lui, se fait mordre par un mutant[1]. À partir de ce point dans le jeu, le joueur a accès à de nouveaux pouvoirs. En effet, il lui est maintenant possible de se transformer en mutant pendant un temps limité, — à condition que la jauge de mutant ne soit pas vide, le joueur pouvant la remplir à nouveau en trouvant du mutagène — ce qui lui confère une force physique surhumaine très efficace contre les ennemis ainsi qu’une attaque à distance, des petites créatures volantes, qui affectent les ennemis à proximité. Cet état lui procure aussi une meilleure vision pour les détecter avec aisance, les couleurs étant modifiés afin de les mettre en évidence. Toutefois, le joueur se fait dorénavant attaquer par d’autres soldats humains, qui le considèrent maintenant comme un ennemis[4],[5].

Dans sa forme humaine, Ethan Cole peut se défendre à l’aide d’une panoplie d’armes à feu, dont entre-autres un fusil à pompe, une mitrailleuse et un revolver, mais aussi avec des armes d'origine extraterrestre[4],[6]. Dans certains cas, il est possible de tenir deux armes à la fois, rendant l’extermination des ennemis plus efficace. Aussi, presque toutes les armes possèdent une fonction spéciale complémentaire, soit une lentille pour mieux viser ou un tir secondaire plus puissant, mais moins rapide. Similairement à Metroid Prime, le joueur peut aussi utiliser un scanner pour obtenir des informations sur son environnement et sur ses ennemis[1]. Le joueur peut de cette façon en apprendre plus sur l’histoire du jeu[5].

En plus du mode solo, Area 51 propose un mode multijoueur. Il est possible d’y jouer en ligne ou à deux joueurs en écran partagé[4]. Le multijoueur propose un mode infection, où des joueurs prennent le rôle de soldats et les autres le rôle de mutants, un mode match à mort et capture du drapeau. Au total, 14 cartes différentes, qui proviennent d’endroits visités par le joueur dans le mode solo, sont disponibles[5],[7].

Développement[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Lorsque le jeu est dévoilé au grand public, Midway Games déclare qu’il travaille en collaboration avec Stan Winston. Ce dernier est chargé de concevoir l’apparence des ennemis[8]. Les concepteurs du jeu et Winston partagent des croquis entre eux pour éventuellement arriver à un résultat qu’ils trouvent satisfaisant[9].

Audio[modifier | modifier le code]

Parmi les doubleurs pour la version anglaise se trouvent David Duchovny et Marilyn Manson.

La musique du jeu est composée et produite par Chris Vrenna, le batteur et co-fondateur du groupe Nine Inch Nails, avec la collaboration de Robert King et Clint Walsh[10],[11]. Il ne s’agit pas de la première expérience du musicien dans le domaine du jeu vidéo puisqu’il a déjà collaboré dans le passé pour la musique de d’autres jeux, dont notamment Quake. Helene Sheeler, vice présidente du marketing en date de 2003 chez Midway Games, déclare au sujet de Vrenna que « son habileté de créer de la musique originale et efficace ajoutera une dimension unique et du dynamisme à Area 51. » Vrenna lui-même, après avoir eu un aperçu du jeu, se dit « honoré qu’on lui ai demandé de composer sa musique » et estime qu’il s’agit pour lui « d’une bonne occasion pour créer une musique aussi unique que le jeu lui-même[12]. »

La voix originale du personnage titre, Ethan Cole, est assurée par l’acteur américain David Duchovny, qui est notamment connu pour avoir joué dans la série de science-fiction X-Files : Aux frontières du réel, tandis que celle du Major Bridges est faite par l'acteur américain Powers Boothe. La voix de l’extraterrestre nommé Edgar, quant à elle, est assurée par le chanteur américain Marilyn Manson[4],[13],[14].

Commercialisation[modifier | modifier le code]

En 2002, Midway Games dévoile Area 51. Il révèle qu’il s’agira d’un remake du jeu d'arcade du même nom de 1995, un rail shooter qui se déroule dans la Zone 51, pour les consoles de salon PlayStation 2, Xbox et GameCube. Le jeu est à ce moment prévu pour sortir en 2004[8]. En 2003, Midway Games annonce que le jeu est annulé sur GameCube[15]. Une version jouable du jeu est exposée lors de l'Electronic Entertainment Expo 2004[16]. L’apparition sur le site officiel du jeu en janvier 2005 d’un logo PC aux côtés des logos PlayStation 2 et Xbox laisse sous-entendre que le jeu sortira aussi sur PC[17]. L’information est confirmée par Midway Games en février[18].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média PC PlayStation 2 Xbox
Gamekult (FR) - 6/10[1] -
GameSpot (US) 6,9/10[19] 7,2/10[22] 7,2/10[5]
IGN (US) 7,5/10[20] 8,5/10[13] 8/10[23]
Jeuxvideo.com (FR) 12/20[21] 13/20[4] 13/20[24]
Agrégateurs de notes
Média PC PlayStation 2 Xbox
GameRankings 70,75%[25]
(32 critiques)
78,54%[27]
(48 critiques)
74,79%[28]
(43 critiques)
Metacritic 67%[26]
(27 critiques)
75%[29]
(37 critiques)
72%[30]
(43 critiques)

Area 51 reçoit des critiques généralement positives. Sur PlayStation 2, il atteint un score de 75% sur Metacritic et un score de 78,54% sur GameRankings[29],[27]. Sur Xbox, il obtient sur Metacritic un score de 72% et sur GameRankings un score de 74,79%[30],[28]. Enfin, le jeu reçoit un accueil légèrement plus mitigé sur PC avec un score de 67% sur Metacritic et un score de 70,75% sur GameRankings[26],[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f TRUNKS, « Area 51, de l'alien au dessert », Gamekult, (consulté le 30 septembre 2018)
  2. (de) GreenAcid, « Area 51 (dt.) im Gamezone-Test », GameZone, (consulté le 8 octobre 2018)
  3. Area 51 : Manuel d'utilisation, Sega, , p. 5
  4. a b c d e f et g Logan, « Test du jeu Area 51 sur PS2 », Jeuxvideo.com, (consulté le 29 septembre 2018)
  5. a b c d e et f (en) Alex Navarro, « Area 51 Review », GameSpot, (consulté le 30 septembre 2018)
  6. Area 51 : Manuel d'utilisation, Sega, , p. 11-12
  7. Area 51 : Manuel d'utilisation, Sega, , p. 6
  8. a et b (en) « Midway Revisits Area 51 », IGN, (consulté le 13 octobre 2018)
  9. (en) Jon Robinson, « Area 51 Interview », IGN, (consulté le 3 novembre 2018)
  10. (en) Thomas Layton, « Chris Vrenna to score Area 51 », GameSpot, (consulté le 9 octobre 2018)
  11. Area 51 : Manuel d'utilisation, Sega, , p. 18
  12. (en) « Chris Vrenna Picked to Score Area 51 », IGN, (consulté le 10 octobre 2018)
  13. a et b (en) Ivan Sulic, « Area 51 Reviewed on PS2 », IGN, (consulté le 29 septembre 2018)
  14. (en) Thor Thorsen, « Duchovny, Manson to voice Area 51 », GameSpot, (consulté le 7 octobre 2018)
  15. (en) Giancarlo Varanini, « New Area 51 details », GameSpot, (consulté le 13 octobre 2018)
  16. (en) Bob Colayco, « Midway reveals full E3 lineup », GameSpot, (consulté le 16 novembre 2018)
  17. (en) Dan Adams, « Area 51 to PC », IGN, (consulté le 3 novembre 2018)
  18. (en) David Adams, « Area 51 Declassified for PC », IGN, (consulté le 3 novembre 2018)
  19. (en) Alex Navarro, « Area 51 Review », GameSpot, (consulté le 30 septembre 2018)
  20. (en) Ivan Sulic, « Area 51 Reviewed on PC », IGN, (consulté le 29 septembre 2018)
  21. Logan, « Test du jeu Area 51 sur PC », Jeuxvideo.com, (consulté le 29 septembre 2018)
  22. (en) Alex Navarro, « Area 51 Review », GameSpot, (consulté le 30 septembre 2018)
  23. (en) Ivan Sulic, « Area 51 Reviewed on Xbox », IGN, (consulté le 29 septembre 2018)
  24. Logan, « Test du jeu Area 51 sur Xbox », Jeuxvideo.com, (consulté le 29 septembre 2018)
  25. a et b (en) « Area 51 for PC », GameRankings (consulté le 29 septembre 2018)
  26. a et b (en) « Area 51 for PC Reviews », Metacritic (consulté le 29 septembre 2018)
  27. a et b (en) « Area 51 for PlayStation 2 », GameRankings (consulté le 29 septembre 2018)
  28. a et b (en) « Area 51 for Xbox », GameRankings (consulté le 29 septembre 2018)
  29. a et b (en) « Area 51 for PlayStation 2 Reviews », Metacritic (consulté le 29 septembre 2018)
  30. a et b (en) « Area 51 for Xbox Reviews », Metacritic (consulté le 29 septembre 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

icône vidéo Vidéo externe
[vidéo] Gameplay de Area 51

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]