Arda Turan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turan.
Arda Turan
Arda Turan 2013 Real Madrid.jpg
Arda sous le maillot de l'Atlético Madrid en 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne FC Barcelone
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Turquie Turc
Naissance (29 ans)
Lieu Istanbul (Turquie)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Ailier, milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
2000-2005 Drapeau : Turquie Galatasaray
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2005-2011 Drapeau : Turquie Galatasaray 197 (45)
2006 Drapeau : Turquie Manisaspor 015 0(2)
2011-2015 Drapeau : Espagne Atlético Madrid 178 (22)
2015- Drapeau : Espagne FC Barcelone 008 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2003-2004 Drapeau : Turquie Turquie -17 ans 030 0(3)
2004-2005 Drapeau : Turquie Turquie -18 ans 011 0(2)
2004-2006 Drapeau : Turquie Turquie -19 ans 017 0(6)
2005 Drapeau : Turquie Turquie -20 ans 002 0(0)
2005-2006 Drapeau : Turquie Turquie Espoirs 002 0(1)
2006- Drapeau : Turquie Turquie 086 (16)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 5 février 2016

Arda Turan (né le à Istanbul) est un footballeur international turc. Il évolue actuellement au poste de milieu de terrain au FC Barcelone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et jeunnesse[modifier | modifier le code]

Il est né le 30 janvier 1987 dans le district de Bayrampaşa à Istanbul[1]. Il effectue ses études secondaires au lycée Şehremini Anadolu situé dans le district de Fatih[2].

Il joue au football dès son plus jeune âge, mais c'est à dix ans qu'il prend sa première licence dans le club local d'Altıntepsi Makelspor [3]. En 2000, il rejoint le centre de formation du Galatasaray[4].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Premières apparitions à Galatasaray (janvier 2005-janvier 2006)[modifier | modifier le code]

Repéré par Gheorghe Hagi, le jeune Turan est intégré à l'effectif professionnel du Galatasaray au début de la saison 2004-2005.

Il effectue sa première apparition pour le club le 22 janvier 2005, à l'occasion d'une rencontre en coupe de Turquie face à Bursaspor, en entrant à la 60e minute de jeu en remplacement d'Ayhan Akman[5]. Sa première apparition en championnat elle, a lieu lors de la rencontre opposant son club à Denizlispor où il entre en jeu à la 64e minute en remplacement d'Ergün Penbe[6].

Le 11 mai 2005, Arda Turan remporte le tout premier trophée de sa carrière lors de la finale de la coupe de Turquie disputée face à Fenerbahçe, bien que ne disputant pas la rencontre[7].

Lors de la première partie de la saison 2005-2006, Turan ne joue pas du tout. C'est alors que le club décide de le prêté pour qu'il engrange de l'expérience.

Prêt à Manisaspor (janvier-juin 2006[modifier | modifier le code]

Lors du mercato d'hiver 2006, il est prêté à Manisaspor[8].

Il joue son premier match contre Ankaragücü où il inscrit un but, le premier de sa carrière. C'est la première fois de sa carrière qu'il débute un match en tant que titulaire[9].

Durant cette moitié de saison, il disputte un total de 15 matchs et inscrit deux buts[10].

Retour et affirmation à Galatasaray (2006-2011)[modifier | modifier le code]

De retour au club, il est directement prolongé grâce à son bon prêt à Manisaspor[11].

Le 4 août 2006, face à Ankaraspor, il dispute son premier match de la saison en entrant à la 46e minute à la place de Hasan Şaş[12].

Le 9 août 2006, il disputte son premier match en tant que titulaire pour Galatasaray, ainsi que son premier match en coupe d'Europe à l'occasion du troisième tour préliminaire de ligue des champions, face au FK Mladá Boleslav et contribue à la large victoire de son club sur le score de 5-2 en inscrivant ses deux premiers buts et en délivrant son premier assiste en compétitions européenne, ce qui sont aussi ces premiers buts pour les sangs et ors[13],[14]. Quatre jours plus tard, il inscrit son premier but en championnat sous les couleurs de Galatasaray, lors de la large victoire de son équipe sur le score de 4 à 0 face à Kayserispor[15].

Le 12 septembre 2006, Turan dispute son tout premier match de ligue des champions à l'occasion de la rencontre opposant son club aux girondins de Bordeaux[note 1],[16].

Le 22 novembre 2006, également face aux girondins de Bordeaux, il fut expulsé à la 59e minute de la rencontre après avoir donner un coup de tête à un adversaire. Le club turc perdra finalement la rencontre sur le score de 3-1[17]. Cette expulsion fut la première de sa carrière. Lors de cette saison, il disputte un total de 36 rencontres et inscrit 8 buts.

Lors de la première moitié de la saison 2007-2008, Arda Turan ne parvient pas a trouver le chemin des filets. Mais dès la deuxième partie de la saison, il commence à inscrire quelques buts décisives pour son club. Le 4 mai 2008, face à Sivasspor, il inscrit un triplé lors de la victoire de son équipe sur le score de 5-3. Ce triplé est le premier de sa carrière [18].

C'est ainsi que Turan est un des élément clés de son équipe quant à la conquête du titre de champion de Galatasaray, ce qui est son premier titre de champion de Turquie[19].

Lors de la saison 2008-2009, le joueur, tout comme son club, vit une saison en demi-teinte. Toutefois le 26 février 2009, il inscrit un doublé face aux Girondins de Bordeaux lors de la victoire de son équipe sur le score de 4-3[20]. Le 12 avril, lors du derby face à Fenerbahçe, il est exclu après avoir donné un coup de point à Semih Şentürk[21].

Au début de la saison 2009-2010, Galatasaray nomme Frank Rijkaard comme nouvel entraîneur[22]. C'est ainsi que le jeune Turan se voit nommé capitaine, ce qui fait de lui le plus jeune capitaine du club[23]. Le joueur vit une saison compliqué. C'est ainsi que le 11 avril 2011, lors du match de championnat disputée face à Diyarbakırspor, le joueur est pris en gripe par une partie du public[24]. C'est ainsi que quelques jours plus tard, le joueur déclare ses envies de vouloir jouer en Europe[25]. C'est alors que la presse parle d'un intérêt de Tottenham vis-à-vis du joueur[26].

Lors de la saison 2010-2011, le club vit une des pires saisons de son histoire. Le joueur quant à lui est souvent blessé et joue peu. Toutefois, le 20 mai 2011, lors du match de championnat face à Konyaspor, le joueur disputte son dernier match avec son club formateur[27].

Atlético de Madrid (2011-2015)[modifier | modifier le code]

Dès le début de sa carrière, Arda a attiré l'attention de grands clubs européens comme Liverpool, Chelsea en Angleterre et de nombreux clubs d'Espagne. Dans les dernières heures du est annoncé qu'Arda se joindrait à l'Atlético de Madrid pour un montant de 13 millions d'euros plus des bonus.

Il y fait de très bons débuts, notamment lors de son deuxième match avec deux passes décisives.

En décembre 2011, il est élu meilleure recrue de la Liga BBVA devançant Falcao et Fàbregas.

S'imposant comme une pièce maîtresse de l'Atlético, il endosse le rôle de meneur du jeu à la fin de la saison 2011-12, et se voit offrir en début de saison 2012-13 le numéro 10 de Sergio Agüero.

Le , Arda refuse l'offre de l'Anji Makhatchkala évoluant dans le championnat russe pour un contrat de 4 ans qui lui aurait rapporté 10 millions d'euros net par an, devenant un des footballeurs les mieux payés de la planète (l'offre comprenait un montant de 24 millions d'euros pour Los Colchoneros).

Lors de la saison 2012-13, Arda montre qu'il est le leader de l’équipe et délivre 10 passes décisives ainsi que 4 buts.

Pendant la saison 2013-14 il est un des piliers de l'équipe avec Koke et Diego Costa avec qui il marque notamment en Ligue des Champions contre Porto, Zénith et Chelsea.

Décisif au sein d'une formation dotée de joueurs jeunes et très talentueux, le club termine 1er du Championnat d'Espagne. Le club met fin à un règne du FC Barcelone ou encore du Real Madrid qui a duré 9 saisons consécutives.

Le 28 janvier 2015, il écope d'un carton jaune en Coupe du Roi contre le FC Barcelone, pour avoir balancé sa chaussure en direction de l'arbitre assistant.

Lors de l'été 2015, son agent confirme que Turan veut quitter l'Atlético de Madrid. Alors que le joueur souhaiterait découvrir la Premier League, le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain seraient les deux clubs les mieux placés pour accueillir le Turc.

FC Barcelone (2016- )[modifier | modifier le code]

Le 6 juillet 2015, Arda Turan signe au FC Barcelone pour un montant de 34 millions d'euros ainsi que 7 millions d'euros de bonus[28] mais il ne pourra jouer qu'à partir de janvier 2016, à cause d'une sanction infligée au Barça qui interdit le recrutement jusqu'à cette même date [29]. Il est le deuxième joueur turc de l'histoire du Barça après Rüştü Reçber.

Le 6 janvier 2016, il effectue sa première apparition pour le club catalan face à l'Espanyol de Barcelone [30].

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

En 2005, il remporte le championnat d'Europe des moins de 17 ans et rentre dans le viseur de grands clubs européens par sa prestation.

Il obtient sa première sélection en A contre le Luxembourg. Au fil du temps, il devient un titulaire indiscutable sur le côté gauche de la sélection turque et fait partie aujourd'hui des joueurs les plus importants de cette sélection.

Durant l'Euro 2008, absent sur le terrain face au Portugal (défaite 2-0), Arda Turan rentre en jeu contre la Suisse le . Menée au score par 1 but à 0, son équipe arrive à renverser le match et à gagner (2-1). Arda est l'auteur du but de la victoire pour la Turquie à la 91e minute de jeu suite à un contre. Il est élu meilleur joueur du match par l'UEFA. Le 15 juin, il réduit l'écart contre la République tchèque 2-1. La Turquie parvient finalement à remporter ce match décisif pour la qualification pour les quarts de finale notamment grâce à deux buts de Nihat en fin de match (3-2). Le 20 juin, il est titulaire en quart de finale contre l'équipe de Croatie où il inscrit le premier pénalty de l'équipe nationale turque pendant la séances des tirs au but. La Turquie se qualifie pour les demi-finales après la séance des tirs au but (1-1 a.p.) ; (3 t.a.b. à 1). Le 25 juin, Arda Turan ne joue pas la demi-finale contre l'Allemagne (défaite 3-2) pour avoir écopé d'un second carton jaune contre la Croatie. Malgré cela, Arda aura été un des meilleurs joueurs de la compétition.

Leader sur le terrain, aussi bien en club qu'en sélection, il est actuellement capitaine de l'équipe de Turquie.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Arda a une agilité qui lui permet d'exploiter les failles d'une défense. Doté d'une bonne technique, vision du jeu, précision sur phase arrêtée, ainsi que d'une bonne qualité de frappe, il possède également une qualité de passe lui permettant d'offrir un grand nombre de ballons décisifs à ses coéquipiers.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Arda Turan au 5 février 2016[31]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Drapeau : Turquie Turquie Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2004-2005 Drapeau de la Turquie Galatasaray D1 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 2 0 0
2006-2007 Drapeau de la Turquie Galatasaray D1 26 5 9 3 1 0 0 0 0 C1 7 2 2 - - - - 1 0 0 37 8 11
2007-2008 Drapeau de la Turquie Galatasaray D1 30 7 14 7 0 3 - - - C3 7 1 4 - - - - 0 0 0 44 8 21
2008-2009 Drapeau de la Turquie Galatasaray D1 29 8 9 6 2 1 0 0 0 C1+C3 2+9 0+2 1+3 - - - - 21 2 0 67 14 14
2009-2010 Drapeau de la Turquie Galatasaray D1 29 7 14 6 4 4 - - - C3 12 0 8 - - - - 4 1 0 51 12 26
2010-2011 Drapeau de la Turquie Galatasaray D1 12 2 2 3 1 0 - - - C3 4 3 1 - - - - 6 4 1 25 10 4
Sous-total 127 29 48 26 8 8 0 0 0 - 41 8 19 - - - - 32 7 1 226 52 76
2005-2006 Drapeau de la Turquie Vestel Manisaspor (prêt) Süper Lig 15 2 2 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 15 2 2
Sous-total 15 2 2 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 15 2 2
2011-2012 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 33 3 6 0 0 0 - - - C3 12 2 6 - - - - 8 2 1 53 7 13
2012-2013 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 32 5 6 6 0 1 - - - C3 1 0 0 SC 1 0 1 12 0 2 52 5 10
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 30 3 4 5 2 0 2 0 1 C1 9 4 1 - - - - 8 1 0 54 10 6
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 32 2 4 4 0 0 0 0 0 C1 10 1 2 - - - - 8 0 0 54 3 6
Sous-total 127 13 20 15 2 1 2 0 1 - 32 7 9 - 1 0 1 36 3 3 213 25 35
2015-2016 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Liga 4 0 2 4 0 1 0 0 0 C1 - - - SC 0 0 0 7 3 4 15 3 7
Sous-total 4 0 2 4 0 1 0 0 0 - 0 0 0 - 0 0 0 7 3 4 15 3 7
Total sur la carrière 273 44 72 45 10 10 2 0 1 - 73 15 28 - 1 0 1 75 13 8 469 82 120

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Turquie Galatasaray
 
Drapeau : Espagne Atlético Madrid

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Turquie Turquie

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les matchs de qualifications ne sont pas comptabilisés. De se fait, le joueur dispute son premier match dans cette compétition face aux girondins de Bordeaux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) Juan E. Rodriguez Garrido, Arda Turan Bayrampaşa'nın Dahisi, Altın kitaplar,‎ (ISBN 9789752118539), p. 15.
  2. (tr) « Ortak bir özellikleri var... », sur Milliyet.com.tr,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  3. (tr) « Gururumuz Arda Turan », sur radikal.com.tr,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  4. (tr) « Arda Turan‘ın babası konuştu! », sur Aksam.com.tr,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  5. (tr) « GALATASARAY A.Ş. BURSASPOR - Maç Detayları », sur tff.org (consulté le 27 octobre 2015).
  6. (tr) « GALATASARAY A.Ş. DENİZLİSPOR - Maç Detayları », sur tff.org (consulté le 27 octobre 2015).
  7. (tr) « GALATASARAY FENERBAHÇE - Maç Detayları », sur tff.org (consulté le 27 octobre 2015).
  8. (tr) « Gençler, Vestel Manisa’ya kiralandı », sur ntv.com.tr,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  9. (tr) « MKE ANKARAGÜCÜ MANİSASPOR - Maç Detayları », sur tff.org (consulté le 27 octobre 2015).
  10. (en)Arda Turan » Club matches
  11. (tr) « "Arda ve Zafer Cimbom’a döndü". », sur hüriyet.com.tr,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  12. (tr) « ANKARASPOR A.Ş. GALATASARAY A.Ş. - Maç Detayları », sur tff.org (consulté le 27 octobre 2015).
  13. (tr) « Galatasaray 5 - FK Mlada Boleslav 2 », sur galatasaray.org,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  14. (tr) « Galatasaray: 5 - Mlada Boleslav: 2 », sur hurriyet.com.tr,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  15. (tr) « Ali Sami Yen'de ilginç pankart; Mehmet olunmaz, Mehmet doğulur », sur zaman.com.tr,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  16. (tr) « Galatasaray: 0 Bordeaux: 0 », sur sabah.com.tr,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  17. (tr) « Arda Zidane'a özendi », sur hurriyet.com.tr,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  18. (tr)Şampiyonluğun ayak sesleri
  19. (tr) « TARİHİ ASLAN YAZAR », sur milliyet.com.tr,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  20. (tr) « 4. TURDAYIZ », sur galatasaray.org,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  21. (tr) « Semih: Arda Yumruk Attı », sur spor.haberler.com,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  22. Frank Rijkaard nommé entraîneur de Galatasaray Istanbul
  23. (tr) « Yeni Kaptan: Arda Turan », sur galatasaray.org,‎ (consulté le 31 octobre 2015).
  24. (tr) « Galatasaray 4-1 Diyarbakırspor », sur hurriyet.com.tr.
  25. (tr) « Veda mesajları », sur milliyet.com.tr,‎ (consulté le 31 octobre 2015).
  26. (tr) « Arda'ya dev teklif... », sur hurriyet.com.tr,‎ (consulté le 31 octobre 2015).
  27. (tr) « Galatasaray 2-0 Konyaspor » (consulté le 31 octobre 2015).
  28. Transfert : Le Barça annonce Arda Turan (Atlético Madrid), lequipe.fr, 6 juillet 2015.
  29. « Le Barça interdit de recruter », sur SO FOOT.com,‎ (consulté le 29 janvier 2016).
  30. « Barcelone vs. Espanyol », sur fr.soccerway.com,‎ (consulté le 29 janvier 2016).
  31. Fiche d’Arda Turan sur footballdatabase.eu
  32. Profil d'Arda Turan