Arcusaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arcusaurus pereirabdalorum

Arcusaurus est un genre éteint de dinosaures sauropodomorphes basaux, herbivores, qui vivait en Afrique du Sud durant le Jurassique inférieur (Hettangien à Sinémurien), soit il y a environ entre 201,3 à 190,8 millions d'années.

Une seule espèce est rattachée au genre, Arcusaurus pereirabdalorum, décrite par Adam M. Yates, Matthew Bonnan et Johann Neveling en 2011[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Arcusaurus est composé du mot latin arcus, « arc-en-ciel », pour rappeler l'autre nom de l'Afrique du Sud, la nation arc-en-ciel, associé au grec ancien « saûros » qui signifie « lézard » pour donner « lézard de nation arc-en-ciel ». Le nom d'espèce pereirabdalorum combine les noms latinisés des deux découvreurs du fossile, Lucille Pereira et Fernando Abdala[1].

Découverte[modifier | modifier le code]

Arcusaurus est connu à partir de deux squelettes fragmentaires découverts en mars 2006 sur le site de « Spion Kop Heelbo » dans la partie supérieure de la formation géologique d'Elliot à Senekal dans la province de l'État-Libre d'Afrique du Sud.

L'holotype, référencé BP/1/6235, est constitué d'un crâne partiel, ainsi que d'os des membres et des vertèbres. Les deux spécimens sont des juvéniles. L'analyse anatomique des restes fossiles a démontré qu'il ne s'agissait pas de jeunes des genres Aardonyx ou Massospondylus.

Classification[modifier | modifier le code]

L'analyse phylogénétique originale d'Arcusaurus en 2011 a montré qu'il s'agissait d'un sauropodomorphe basal, placé en groupe frère avec le genre Efraasia et tous les genres les plus évolués de sauropodomorphes basaux[1].

Or, comme Efraasia est connu dans le Trias supérieur (Norien), soit il y a environ 215 Ma (millions d'années), sa proximité avec Arcusaurus implique un lignage fantôme d'au moins 20 Ma entre cette âge et celui auquel a vécu Arcusaurus. Le fait également qu'Arcusaurs présente d'autres caractères propres à des sauropodomorphes plus évolués appartenant au clade des Plateosauria met en doute les résultats cette analyse phylogénétique[1].

Pour Yates et ses collègues, Arcusaurus étant le seul sauropodomorphe basal (c'est-à dire n'appartenant pas aux Plateosauria) du Jurassique, il pourrait s'agir d'un taxon relique[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Arcusaurus Yates et al., 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) Adam M. Yates, Matthew F. Bonnan et Johann Neveling, « A new basal sauropodomorph dinosaur from the Early Jurassic of South Africa », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 31, no 3,‎ , p. 610–625 (DOI 10.1080/02724634.2011.560626, lire en ligne)