Arctiide de l'asclépiade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Arctiide de l'asclépiade (Euchaetes egle) est un insecte lépidoptère de la famille des Arctiidae. Il s'agit d'un papillon commun à moyennement présent à la fin de l'été sur les Asclépiades et les Apocynes. Comme la plupart des espèces de cette famille, il a des défenses chimiques, qu'il acquiert de ses plantes hôtes, dans ce cas, des glycosides cardiotoniques (Weller et al., 1999). Il les conserve au stade adulte et dissuade les chauves-souris, et sans doute les autres prédateurs, de s'en nourrir (Hristov et Conner 2005). Seules les concentrations très élevées en glycosides dissuadent cependant les chauves-souris (Hristov et Conner 2005). Elle annonce qu'elle n'est pas comestible avec des clics effectués par des "timbales" (Simmons et Conner 1996).

Répartition[modifier | modifier le code]

On la trouve du sud du Canada au sud de la Floride et du Texas en Amérique du Nord.

Description[modifier | modifier le code]

Hypercompe scribonia a une envergure d'environ 75 mm. Ses ailes sont blanc brillant maculé de taches noires. L'abdomen est bleu nuit avec des marques orange. Le mâle présente une fine ligne jaune sur les côtés. Ses pattes sont blanc rayé de noir.

La chenille est couverte d'une épaisse couche de poils noirs et présente des bandes rouges entre ses segments qui deviennent visibles lorsque la chenille se met en boule pour se défendre. Elle est urticante.

Mœurs[modifier | modifier le code]

Elle vit sur une génération dans le nord, deux ou plus dans le sud.

Œufs[modifier | modifier le code]

Les œufs sont déposés en masses sur la face inférieure des feuilles.

Chenille[modifier | modifier le code]

Aux premiers stades, elles semblent légèrement "poilues" et grises. Elles consomment en bandes des feuilles entières ne laissant que les nervures et un reliquat de dentelle. Elles sont grégaires jusqu'au troisième stade. Aux stades ultérieurs elles ont des touffes de soies noires, blanches et orange (parfois jaune). La capsule céphalique est noir. Les stades larvaires tardifs errent beaucoup plus et peuvent rester seuls ou en petits groupes. Les chenilles d'âge mûr se retrouvent à partir de juin (Wagner, 2005). Elles atteignent une longueur de 35 mm.

Pupe[modifier | modifier le code]

La pupe grise est «feutrée», probablement avec des «poils» des chenilles et est la forme hivernale (Wagner, 2005).

Imago[modifier | modifier le code]

Les ailes sont de couleur blanc jaunâtre. Les ailes antérieures ont des bandes beige bordées de noir. Le corps est «poilu» et jaune, avec une rangée de points noirs au milieu du dos. Les mâles utilisent leurs timbales pour faire la cour aux femelles et pour se défendre contre les chauves-souris (Simmons et Conner, 1996).

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :