Archives nationales du Sénégal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un élément culturel image illustrant le Sénégal
Cet article est une ébauche concernant un élément culturel et le Sénégal.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Archives du Sénégal
Informations générales
Type Archives nationales
Création 1913
Directrice Fatoumata Cisse Diarra
Ampleur 18 000 ml (2011)
Période depuis 1816
Informations géographiques
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Ville Dakar
Adresse immeuble Central Park, Avenue Malick Sy X Autoroute N1
Site web archivesdusenegal.gouv.sn

Les Archives nationales du Sénégal (ANS) sont les archives nationales de la République du Sénégal. Leur siège se trouve à Dakar.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier dépôt d'archives créé à Dakar, est celui du gouvernement général de l'Afrique occidentale française. Il est instauré par l'arrêté no 959 du , signé par le gouverneur général William Merlaud-Ponty. Cet arrêté créé un dépôt d'archives dans chacune des huit colonies de l'AOF. Le cadre de classement est élaboré par l'archiviste Claude Faure, avec l'aide de l'administrateur Thévenin[1]. En 1958, la capitale de la colonie du Sénégal est transférée de Saint Louis à Dakar, les archives du Sénégal et de l'AOF sont alors regroupées au building administratif de Dakar.

Le Service des Archives, est érigé en Direction en 1977 sous le nom d'Archives du Sénégal[2].

Direction[modifier | modifier le code]

La responsabilité des archives[3] est confiée successivement à :

  • Claude Faure (1911-1920)
  • Prosper Alquier (1921-1922)
  • Médoune Mbaye (1922-1936)
  • André Villard (1936-1942)
  • Margueride Verdat (1945-1948)
  • Jacques Charpy (1951-1958)
  • Jean-François Maurel (1958-1959)
  • Saliou Mbaye (1976-2005)

Organisation[modifier | modifier le code]

Les Archives dépendent du Secrétariat général du Gouvernement rattaché à la Primature, c’est-à-dire au Premier ministre.

L’Immeuble administratif se trouve à Dakar-Plateau, sur l’avenue Léopold Sédar Senghor, non loin de l’intersection avec le boulevard de la République. Les Archives sont conservées dans les sous sols de l'immeuble dans des conditions effroyables deconservation.

Collections[modifier | modifier le code]

Outre celles du Sénégal proprement dites, les Archives réunissent plusieurs fonds tels que les Archives de Gorée et surtout les Archives de l’Afrique-Occidentale française (AOF), qui ont été inscrites sur la Liste Mémoire du monde en 1997.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Charpy, Introduction de l'archivistique française en AOF tome I, pp 180-188, Dakar, 1997
  2. décret 77-615 du 21 juillet 1977
  3. Jacques Charpy, Les archivistes de l'AOF face à leur temps à lire sur Persée : Revue Outre-mers, Année 2010, Volume 97, Numéro 368, pp. 293-309

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) M. N. Maack, « The A. O. F. Archives and the Study of African History », Bulletin de l'Institut fondamental d'Afrique noire, Série B, Sciences Humaines, 1980, vol. 42, no 2, p. 277-298
  • (fr) Delphine Baya, Histoire des archives des colonies françaises d'Afrique Noire : Afrique occidentale française (A.O.F) et Afrique équatoriale française (A.E.F.), Université Lumière (Lyon 2), 1987, 59 p. (Mémoire de DEA)
  • (fr) Jacques Charpy, Instructions pratiques pour la tenue de la bibliothèque des Archives du Haut-Commissariat en A.O.F.  ; en annexe : La Bibliothèque des Archives et l'exposition « Que peut-on lire ? Où peut-on lire à Dakar ? » Haut-Commissariat, Archives, Dakar, 1958, 29 p.
  • (fr) Jacques Charpy, Répertoire des Archives (de l’AOF), Rufisque, 1954-1958, 15 fascicules, 870 p.
  • (fr) Jacques Charpy, Répertoire des Archives (de l’AOF), Introduction aux archives de l’Afrique Occidentale Française, Guide des recherches, Dakar-Paris, 1959, 180 p.
  • (fr) O. Diallo, « Difficultés et ambitions : Archives nationales du Sénégal », Archimag, 1998, no 112, p. 23-29
  • (fr) Claude Faure, « Notice sur les archives du Sénégal (1816-1822) », Revue d’histoire des colonies, 1914, 26 p.
  • (fr) Claude Faure, Les archives du gouvernement général de l’Afrique Occidentale Française, Larose, Paris, 1922, 56 p.
  • (fr) Gouvernement général, Organisation des Archives du gouvernement général (de l’AOF), Gorée, 1913, 30 p.
  • (fr) Georges Hardy, Les éléments de l’histoire coloniale, Paris, 1921
  • (fr) Albert Mban, Les problèmes des archives en Afrique : à quand la solution ?, L'Harmattan, 2007, 167 p. (ISBN 9782296035737)
  • (fr) Saliou Mbaye, Guide des archives de l'Afrique occidentale française, Archives du Senegal, Dakar, 1990, 205 p.
  • (fr) M. L. Takou–Ndogmo, Les Sources de l’histoire des Archives et des Bibliothèques aux Archives nationales du Sénégal (1818-1983), DSSIC, EBAD, UCAD de Dakar, 1995, 121 p. (Mémoire)
  • (fr) Auguste Terrier, 1913 « Pour sauver les archives d’Afrique », Bulletin du Comité de l’Afrique française, 1913, p. 293-295

Liens externes[modifier | modifier le code]