Archives nationales d'outre-mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir SIAF et DAF.
Archives nationales d'outre-mer (ANOM)
Logo Archives nationales d'outre-mer.png
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège social
29 chemin du Moulin de Testa, Aix-en-Provence
Pays
Coordonnées
Organisation
Direction
Benoît Van Reeth (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Affiliation
Site web
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Les Archives nationales d'outre-mer (alias ANOM) sont un service d'archives public français qui conserve des documents sur les anciennes possessions françaises d'outre-mer, provenant soit du ministère chargé de l'Outre-mer, soit des administrations coloniales de ces territoires.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les Archives nationales d'outre-mer sont un service à compétence nationale relevant du Service interministériel des Archives de France attaché à la Direction générale des patrimoines au ministère de la Culture. Situés à Aix-en-Provence, les fonds conservés représentent 37 kilomètres linéaires.

D'autres services d'archives publics conservent des documents relatifs à la colonisation :

Le centre des archives d'outre-mer d'Aix-en-Provence a été créé en 1966 par André Chamson, alors directeur général des Archives de France[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ousmane Mbaye, « Le CAOM : un centre d'archives partagées ? », Afrique & Histoire, vol. 7,‎ , p. 291–299 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]