Architecture Belle Époque à Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un bâtiment avenue Maréchal Joffre
Le Regina à Cimiez

L’architecture Belle Époque est le nom donné à un style architectural entre 1850 et 1925.

Pour certains la période Belle Époque va de 1870 à 1914, mais pour Nice il est plus commode de l'étendre (comme le fait l'historien Michel Steve) de 1860 à 1914. Ainsi définie, c'est une période où l'on construit de nombreux bâtiments remarquables souvent qualifiés de « palais » selon un usage local. C'est durant cette période que sortit de terre le quartier des Musiciens.

Ces palais vont utiliser les techniques de décoration de l'architecture nouvelle : parmi elles, le traitement des façades et des toitures. Ainsi les simples balcons niçois vont évoluer vers des oriels. Pour singulariser leur création, les architectes vont fabriquer un décor (limité au public de la rue) en faisant appel à des placages de reliefs en stuc, des colonnades, des cariatides, etc. Parfois, le toit va déborder à la manière toscane avec des consoles servant de décoration. Plus original encore, les angles du palais au carrefour des rues seront très souvent surmontés d'une coupole fièrement dressée, de forme sphérique ou souvent allongée. Celle-ci sera couverte d'ardoises, à la mode « hausmannienne » ou de tuiles vernissées rappelant l'habitude ligure de la région niçoise.

Parmi les exemples d'architecture Belle Époque dans la ville, on peut citer l'Excelsior Regina Palace ou encore l'hôtel Boscolo Exedra Nice.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]