Archipel des Perles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archipel des Perles
Las Perlas (es)
San Miguel sur l'île del Rey
San Miguel sur l'île del Rey
Géographie
Pays Drapeau du Panama Panama
Localisation golfe de Panama (océan Pacifique)
Coordonnées 8° 19′ 59″ N 79° 07′ 01″ O / 8.333, -79.1178° 19′ 59″ N 79° 07′ 01″ O / 8.333, -79.117
Superficie 332,9 km2
Nombre d'îles 227
Île(s) principale(s) Isla del Rey
Administration
Province Panama
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Panama

(Voir situation sur carte : Panama)
Archipel des Perles
Archipel des Perles

L’archipel des Perles (Las Perlas en espagnol) est situé sur la côte pacifique du Panama, dans le golfe de Panama ; il est formé de plus de deux cents îles et îlots, dont la plus grande terre est la Isla del Rey (« Île du Roi »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Il doit nom à l’exploitation au XVIe siècle, par les Espagnols des nombreuses perles naturelles, de petite taille, que pêchaient les Amérindiens dans les bancs d’huîtres et qui tapissaient les fonds marins. Les Espagnols les ont découvertes grâce aux parures que portaient les Indiennes.

Durant quelques années, avant 1530, la production a atteint une valeur de 800 000 piastres[1]. Ces perles étaient les plus connues en Europe[1]. Le pirate britannique John Oxenham y a vécu quelque temps en 1576, après avoir traversé à pied et en canot l’isthme de Panama.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'archipel comporte de superbes plages et des fonds sous-marins coralliens de toute beauté. On n'y trouve plus de perles, mais les eaux sont riches en poissons. Entre juillet et septembre, on peut y voir des baleines à bosse. L'archipel a deux saisons, l'une sèche qui s'étend de décembre à avril, le reste de l'année est très pluvieux.

Population et transport[modifier | modifier le code]

L'archipel est accessible à partir d'un vol intérieur entre Panama et l'île principale, Isla Contadora, en 20 minutes de vol.

La population est concentrée dans les îles du sud de l'archipel. Les autres îles sont très peu peuplées, les villages se cantonnent sur Pedro Gonzales et Isla del Rey et le reste des îles reste sauvage[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Une histoire mondiale des perles et des nacres : pêche, culture, commerce par Micheline Cariño et Mario Monteforte extraits de l'ouvrage disponible sur le site du Google Recherche de livres
  2. Las Perlas : quelques bijoux du Pacifique

Voir aussi[modifier | modifier le code]