Archidiocèse de Tokyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 42′ N 139° 43′ E / 35.7, 139.717

Archidiocèse de Tokyo
(la) Archidioecesis Tokiensis
Informations générales
Pays Japon
Archevêque Peter Takeo Okada
Superficie 7 316 km2
Création du diocèse 1891
Élévation au rang d'archidiocèse 1891
Diocèses suffragants Niigata
Saitama
Sapporo
Sendai
Yokohama
Site web www.tokyo.catholic.jp
Statistiques
Population 18 408 577 hab.
Population catholique 89 409 hab.
Pourcentage de catholiques 0,5 %
Nombre de paroisses 73
Nombre de prêtres 390
Nombre de religieux 448
Nombre de religieuses 1 475
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'archidiocèse de Tokyo (カトリック東京大司教区?) est un territoire de l'Église catholique au Japon. Son siège est à Tokyo, la capitale du pays, à la cathédrale Sainte-Marie. Il est tenu par le cardinal Okada.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce territoire est l'héritage des missions des missionnaires français des Missions étrangères de Paris qui pénètrent la région à partir des ports de la Chine dans les années 1840, mais ils sont d'abord refoulés. Grégoire XVI érige le Japon en vicariat apostolique le 1er mai 1846. Le premier vicaire apostolique, Mgr Forcade, n'a pas l'autorisation d'y accéder. Mgr Petitjean est le premier à recevoir dans les années 1860 la permission de s'occuper des marins et commerçants européens qui transitent. C'est lui également le premier qui renoue le contact avec les descendants de chrétiens de Nagazaki évangélisés par saint François Xavier.

Ce territoire est plus tard divisé en deux parties, le Nord et le Sud. Le Nord est érigé canoniquement le 22 mai 1876 par Léon XIII et confié au Normand Pierre-Marie Osouf qui arrive en 1877. Il fait construire la première église catholique de la ville de Tokyo. Il en devient le premier archevêque, lorsque le vicariat apostolique du Nord du Japon est érigé en archidiocèse métropolitain de Tokyo par Léon XIII le 15 juin 1891.

Aujourd'hui, son archevêque est Mgr Okada, nommé par Jean-Paul II, le 13 septembre 2000.

Cessions de territoire[modifier | modifier le code]

L'archidiocèse doit céder du territoire en 1922 pour ériger la préfecture apostolique de Nagoya et en 1937 pour ériger le diocèse de Yokohama. Jusqu'en 1937, les vicaires et archevêques de Tokyo étaient membres des Missions étrangères de Paris. Monseigneur Doi devient le premier cardinal japonais en 1960.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il y a plus de 7 300 km2 de superficie dans ce diocèse, avec une population catholique totale de 89 400 diocésains, soit 0,5 % de la population totale. Le nombre de fidèles a presque quadruplé depuis 1950, et le nombre de paroisses est passé de 29 à 73. Tokyo est un des seize diocèses du Japon. Radio Vatican diffuse dans cette région métropolitaine et Caritas Internationalis offre ses services de charité.

Vicaires apostoliques et archevêques[modifier | modifier le code]

Suffragants[modifier | modifier le code]

Congrégations dans l'histoire du diocèse[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]