Archidiocèse de Rabat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Saint-Pierre de Rabat
N.D. de Lourdes, Casablanca.

L'archidiocèse de Rabat, au Maroc, a été érigé canoniquement le 14 septembre 1955 par le pape Pie XII. Auparavant, il avait été érigé en préfecture apostolique en 1661 puis en vicariat apostolique par Pie XI le 2 juillet 1923. Son évêque est Mgr Vincent Landel, qui siège à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat.

Ce diocèse, directement sous l'autorité du Saint-Siège, a une superficie de 400 000 km² et une population catholique de 22 000 fidèles, soit 0,1 % de la population totale. Trente-sept prêtres portent leur ministère dans cinquante-sept paroisses et il y a près de 200 religieux et religieuses.

Le christianisme est présent au Maroc depuis le IIe siècle. Au IVe siècle, il y avait 123 diocèses en Maurétanie Tingitane.

La première mission chrétienne a été fondée en 1234 par le père Angelo, un frère franciscain. Ce légat est devenu le premier évêque du Maroc, après quoi la juridiction apostolique est tombée sous l'archidiocèse de Séville de 1566 à 1631.

Il y avait 10 000 diocésains en 1907, 360 000 en 1950. Après l'indépendance, leur nombre a diminué, mais dans une proportion moindre que dans l'archidiocèse d'Alger en Algérie.

Il s'est tenu un synode à Rabat de 1993 à 1995. L'enseignement catholique est sous la tutelle de l'ECAM. Les écoles religieuses ont été « marocanisées », de sorte qu'il y a plus de musulmans qui fréquentent les écoles catholiques.

Vicaires apostoliques et évêques de Rabat[modifier | modifier le code]

Ordres religieux dans l'histoire du diocèse[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]