Archidiocèse de Rabat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Saint-Pierre de Rabat
N.D. de Lourdes, Casablanca.

L'archidiocèse de Rabat, au Maroc, a été érigé canoniquement le 14 septembre 1955 par le pape Pie XII. Auparavant, il avait été érigé en préfecture apostolique en 1661 puis en vicariat apostolique par Pie XI le 2 juillet 1923. Son évêque est Mgr Vincent Landel, qui siège à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat.

Ce diocèse, directement sous l'autorité du Saint-Siège, a une superficie de 400 000 km² et une population catholique de 22 000 fidèles, soit 0,1 % de la population totale. Trente-sept prêtres portent leur ministère dans cinquante-sept paroisses et il y a près de 200 religieux et religieuses.

Le christianisme était présent au futur Maroc depuis le IIe siècle. Au IVe siècle, il y avait 123 diocèses en Maurétanie Tingitane.

La première mission chrétienne suivant la conquête arabo-musulmane a été fondée en 1234 par le père Angelo, un frère franciscain. Il trouva la mort par le martyre ainsi que ses quatre confrères à Marrakech. Ce légat est devenu le premier évêque du Maroc, après quoi la juridiction apostolique est tombée sous l'archidiocèse de Séville de 1566 à 1631.

Il y avait 10 000 diocésains en 1907, 360 000 en 1950. Après l'indépendance, leur nombre a diminué, mais dans une proportion moindre que dans l'archidiocèse d'Alger en Algérie.

Il s'est tenu un synode à Rabat de 1993 à 1995. L'enseignement catholique est sous la tutelle de l'ECAM. Les écoles religieuses ont été « marocanisées », de sorte qu'il n'y a plus que des élèves musulmans qui fréquentent les écoles catholiques.

Vicaires apostoliques et évêques de Rabat[modifier | modifier le code]

Congrégations religieuses dans l'histoire du diocèse[modifier | modifier le code]

Églises de l'archidiocèse[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]