Archidiocèse de Ouagadougou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Ouagadougou
(la) Archidioecesis Uagaduguensis
Cathédrale de l'Immaculée-Conception de Ouagadougou
Cathédrale de l'Immaculée-Conception de Ouagadougou
Informations générales
Pays Burkina Faso
Archevêque Philippe Nakellentuba Ouédraogo
Superficie 9 600 km2
Création du diocèse 1921
Élévation au rang d'archidiocèse 1955
Diocèses suffragants Koudougou, Manga, Ouahigouya
Statistiques
Population 2 495 000 hab.
Population catholique 851 414 fidèles
Nombre de paroisses 23
Nombre de prêtres 105
Nombre de religieux 358
Nombre de religieuses 109
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'archidiocèse de Ouagadougou (Archidioecesis Uagaduguensis) est une juridiction de l'Église catholique au Burkina Faso. C'est l'un des trois archidiocèses du pays. Son siège est à Ouagadougou dans la Cathédrale de l'Immaculée-Conception de Ouagadougou. La Basilique-Sanctuaire Notre-Dame de Yagma se situe dans cet archidiocèse.

Les évêchés suffragants sont les diocèses de Koudougou, de Manga et de Ouahigouya.

Liste des ordinaires du siège de Ouagadougou[modifier | modifier le code]

Vicaires apostoliques[modifier | modifier le code]

Archevêques[modifier | modifier le code]

Territoire[modifier | modifier le code]

Il comprend Ouagadougou et ses environs.

Historique[modifier | modifier le code]

Mission de Ouagadougou vers 1930

Le vicariat apostolique de Ouagadougou est érigé le 2 juillet 1921 depuis le vicariat apostolique du Soudan français. Il est également confié à l'apostolat des Pères blancs.

Le 11 janvier 1926, la préfecture apostolique de Navrongo en est détachée. Le 15 décembre 1927, c'est au tour de la préfecture apostolique de Bobo-Dioulasso, puis, le 28 avril 1942, de la préfecture apostolique de Niamey. Enfin la préfecture apostolique de Gao en est distraite le 9 juin 1942, puis le 12 juin 1947 la préfecture apostolique de Ouahigouya.

Le 14 septembre 1955, il est élevé au rang d'archidiocèse.

Le 20 février 1956, le diocèse de Koupéla en est distrait et le 26 juin 1969, le diocèse de Kaya. Le 2 janvier 1997, c'est au tour du diocèse de Manga.

Liens externes[modifier | modifier le code]