Archidiocèse de Naples

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archidiocèse de Naples
(la) Archidioecesis Neapolitana
Image illustrative de l’article Archidiocèse de Naples
Informations générales
Pays Italie
Archevêque Crescenzio Sepe
Superficie 274 km2
Création du diocèse Ier siècle
Élévation au rang d'archidiocèse XIe siècle
Patron saint Janvier
Province ecclésiastique région ecclésiastique de Campanie
Diocèses suffragants Capoue
Sorrente-Castellammare di Stabia
Acerra
Alife-Caiazzo
Aversa
Caserte
Ischia
Nole
Pouzzoles
Sessa Aurunca
Teano-Calvi
Pompéi
Adresse Largo Donnaregina 22, 80138 Napoli
Site web site internet
Statistiques
Population 1 608 000 hab.
Population catholique 1 600 000 fidèles
Pourcentage de catholiques 94,4 %
Nombre de paroisses 287
Nombre de prêtres 454
Nombre de religieux 1 461
Nombre de religieuses 1 925
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'archidiocèse de Naples (en latin : archidioecesis Neapolitana ; en italien : arcidiocesi di Napoli) est un archidiocèse métropolitain de l'Église catholique d'Italie appartenant à la région ecclésiastique de Campanie.

Territoire[modifier | modifier le code]

L'archidiocèse couvre la ville de Naples à l'exception des quatre quartiers de Fuorigrotta, Bagnoli, Pianura (it) et Soccavo (it) qui relèvent du diocèse de Pouzzoles et dans une partie de la ville métropolitaine de Naples dont l'autre partie est dans l'archidiocèse de Sorrente-Castellammare di Stabia et les diocèses de Nole, d'Acerra et d'Ischia. Son territoire a une superficie de 274 km2 divisé en 287 paroisses regroupées en 13 archidiaconés. L'évêché est dans la ville de Naples où se trouve la cathédrale de l'Assomption.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, saint Pierre et saint Paul visitent Naples et Pierre consacre le premier évêque de Naples est saint Aspren (it)[1]. Le premier évêque de Naples dont l'existence est attestée est saint Fortunat (it)[2],[3], titulaire de la chaire napolitaine autour des années 342-344. Le diocèse est érigé au Ier siècle.

Jusqu'au VIe siècle et dans une partie du VIIe siècle, presque tous les évêques sont vénérés comme saints par l'Église catholique. Au début du XIe siècle, Sergio II est le premier à porter le titre d'archevêque. Pendant la période de domination byzantine, les archevêques de Naples sont toujours consacrés à Rome, malgré le fait que tous les biens sont soumis à la juridiction du patriarche de Constantinople utilisant à la fois le rite romain et le rite byzantin. Il est élevé au rang d'archidiocèse métropolitain au XIe siècle.

De 1458 à 1575, le siège archiépiscopal est la prérogative de plusieurs membres de la famille Carafa qui se succèdent avec une seule interruption de cinq ans. Deux archevêques de Naples sont élu papes : Paul IV en 1555 et Innocent XII en 1686. Du 19 au 22 novembre 1891, Naples accueille le premier congrès eucharistique national italien.

Évêques et archevêques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Saint Aspren, premier évêque de Naples (IIIe siècle) sur nominis.cef.fr (consulté le 19 décembre 2013)
  2. (fr) Saint Fortunat, évêque de Naples (IVe siècle) sur nominis.cef.fr (consulté le 19 décembre 2013)
  3. (it) San Fortunato di Napoli sur www.santiebeati.it (consulté le 19 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]