Archidiocèse de Goa et Daman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Goa et Daman
(la) Archidioecesis goanus et damanensis
Cathédrale Sainte-Catherine, à Velha Goa
Cathédrale Sainte-Catherine, à Velha Goa
Informations générales
Pays Inde
Archevêque Filipe Neri do Rosario Ferrão
Superficie 4 194 km2
Création du diocèse 1533
Élévation au rang d'archidiocèse 1558
Patron Sainte Catherine
Diocèses suffragants (aucun)
Site web www.archgoadaman.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
Statistiques
Population 1 726 000 hab.
Population catholique 623 000 hab.
Nombre de paroisses 167
Nombre de prêtres 378
Nombre de religieux 403
Nombre de religieuses 852
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L’archidiocèse de Goa et Daman est une circonscription ecclésiastique de l’Église catholique romaine en Inde. Premier diocèse créé (1533) en Extrême-Orient, il ne s’étend aujourd’hui que sur l’état de Goa (Inde) et les territoires de Daman et Diu, et Dadra et Nagar Haveli (anciennes possessions portugaises), tous situés en bord de mer, voisins du Gujarat (Inde).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le diocèse est érigé le 31 janvier 1533 par le pape Clément VII. Il s’étend alors du cap de Bonne-Espérance, en Afrique, à la Chine et au Japon.

Dès 1557 le diocèse est détaché de Lisbonne et devient un archidiocèse métropolitain avec ses premiers diocèses suffragants à Cochin (au Kerala, Inde) et à Malacca (Malaisie). Les missions asiatiques se développant rapidement d’autres diocèses sont créés qui sont suffragants de Goa : Macao (Chine) en 1576, Funay (Japon) en 1588[1], Cranganore[2] en 1600, Mylapore[3] (Inde) en 1606, Nankin et Pékin (Chine) en 1690, Mozambique (Afrique orientale) en 1612, et Daman[2] (Inde) en 1886.

En 1572 le pape reconnaît l’archidiocèse de Goa comme ‘siège primatial de l’Orient’ son titulaire porte le titre d’archevêque-primat de l’Orient.

Au XIXe siècle, en 1857, Goa a perdu tous ses suffragants à l’est de l’Inde (Chine et Japon) mais d’autres diocèses ont été créés qui lui sont rattachés, entre autres en Afrique. Avec l’érection de la hiérarchie catholique dans les Indes britanniques en 1886 par Léon XIII, Goa étant sous le contrôle du Portugal (et régit par le système du 'Padroado') il perd beaucoup de son influence. En compensation Léon XIII accorde à l’archevêque de Goa le titre honorifique de ‘patriarche des Indes orientales’.

Depuis 1928 le diocèse est connu sous le nom de ‘Goa et Daman’. Cranganore étant supprimé l’archevêque de Goa est titulaire de Cranganore également.

En 1961 les troupes indiennes envahissent Goa et mettent fin à la domination portugaise. Le territoire est annexé par l’Inde. Le dernier patriarche-archevêque de nationalité portugaise quitte Goa. Un administrateur apostolique prend sa place.

La situation est régularisée en 1978. L’administrateur est fait archevêque et patriarche ad honorem des Indes orientales.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques et évolution du catholicisme dans l'archidiocèse[4]
année baptisés population totale pourcentage de chrétiens prêtres dont séculiers dont réguliers baptisés par prêtre diacres religieux religieuses paroisses
1970 259 660 655 700 39,6 732 608 124 354 189 627 148
1980 424 500 1 106 850 38,4 648 460 188 655 232 764 158
1990 385 076 1 852 000 20,8 582 404 178 661 366 744 160
1999 451 220 1 442 913 31,3 608 361 247 742 450 951 166
2000 453 450 1 445 915 31,4 609 365 244 744 423 955 162
2001 458 450 1 446 219 31,7 615 370 245 745 507 944 163
2002 450 130 1 502 057 30,0 619 371 248 727 450 941 162
2003 449 818 1 665 994 27,0 612 364 248 734 424 888 165
2004 454 926 1 685 335 27,0 608 382 226 748 386 849 165
2006 627 400 1 763 598 35,6 630 377 253 995 436 870 166
2013 640 616 1 818 000 35,2 449 252 701 913 455 965 167

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Archevêques et patriarches[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Archidiocèse de Tokyo » sur le site « Giga-Catholic Information ».
  2. a et b Aujourd’hui réuni à Goa.
  3. Aujourd’hui archidiocèse de Madras-Mylapore.
  4. http://www.catholic-hierarchy.org/diocese/dgoae.html