Archaeoindris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archaeoindris fontoynonti

Archaeoindris
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin de Archaeoindris fontoynonti.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Primates
Sous-ordre Strepsirrhini
Infra-ordre Lemuriformes
Famille  Palaeopropithecidae

Genre

 Archaeoindris
Standing, 1908[1]

Nom binominal

 Archaeoindris fontoynonti
Standing, 1908

Répartition géographique

Description de l'image Archaeoindris range map.svg.

Synonymes

Lemuridotherium Standing, 1910

Archaeoindris est un genre éteint de lémuriens originaire de Madagascar de la famille des Palaeopropithecidae. Il n'inclut qu'une seule espèce : Archaeoindris fontoynonti.

Description[modifier | modifier le code]

Il a été le plus grand des primates à évoluer sur Madagascar. Il pesait environ 200 kg et mesurait environ 1,5 m de hauteur[2], soit plus qu'un gorille « dos argenté ». Initialement, sa grande taille et l'anatomie de son fémur ont suggéré un mode de vie similaire à celui d'un paresseux vivant sur le sol et l'on croyait Archaeoindris être presque exclusivement terrestre[3],[4]. Lorsque plus de matériel fossile a été mis au jour, il s'est avéré que ses bras et ses jambes étaient plus adaptés pour une escalade lente, lourde. La courbure des phalanges chez les primates est corrélée avec la fonction de la main et du pied ; les espèces arboricoles comme l'orang-outan possèdent des phalanges plus incurvées. Les Palaeopropithecidae, dont fait partie Archaeoindris, se caractérisent par des phalanges proximales courbées, proches de celle des orangs-outans. Toutefois, on n'en a pas encore retrouvé[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) MC McKenna et SK Bell, Classification of Mammals: Above the Species Level, Columbia University Press, (ISBN 978-0-231-11013-6), p. 335
  2. (en) William L. Jungers, Laurie R. Godfrey, Elwyn L. Simons, and Prithijit S. Chatrath, « Phalangeal curvature and positional behavior in extinct sloth lemurs (Primates, Palaeopropithecidae) », PNAS Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, vol. 94, no 22,‎ , p. 11998–12001
  3. Lamberton C. 1946. Bull Acad Malgache. 27: p. 24–28.
  4. (en) Jungers W L. 1980. Z Morphol Anthrop. 71: p. 177–186.
  5. (en) Jungers W.L. et al 1997. Phalangeal curvature and positional behavior in extinct sloth lemurs (Primates, Palaeopropithecidae). PNAS, 94, p. 11998–12001.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :