Archéologie paléochrétienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'archéologie paléochrétienne a pour objectif l'étude des vestiges du christianisme de l'Antiquité, de l'Antiquité tardive et du haut Moyen Âge. Cette discipline permet d'appréhender les conditions matérielles du début du christianisme et de compléter les connaissances historiques tirées des textes.

Origine[modifier | modifier le code]

Fondée au XVIIe siècle par des archéologues explorateurs des antiquités et des catacombes romaines comme Antonio Bosio[1], l'archéologie paléochrétienne se développe au XIXe siècle avec celui qui est considéré comme le père fondateur de l'archéologie chrétienne, Giovanni Battista de Rossi.

Branches[modifier | modifier le code]

Les principales branches de l'archéologie paléochrétienne sont :

Chronologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincenzo Fiocchi Nicolai, Fabrizio Bisconti, Danilo Mazzoleni, Les catacombes chrétiennes de Rome, Schnell und Steiner, , p. 12

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]