Arc de Triomphe (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arc de Triomphe
Auteur Erich Maria Remarque
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Version originale
Langue Allemand
Titre Arc de Triomphe
Lieu de parution Etats-Unis
Date de parution
Version française
Éditeur Editions Méditerranéennes
Date de parution 1947

Arc de Triomphe est un roman de l'écrivain Erich Maria Remarque, écrit en allemand mais publié en anglais aux États-Unis en 1946, puis en France en 1947. L'écrivain, déchu de sa nationalité allemande en 1938, erre entre la France, la Suisse et les États-Unis où il rencontre Marlene Dietrich. Il s'en inspire dans cet ouvrage[1], pour le personnage de Joan Madou[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Paris, 1938. Ravic, un chirurgien allemand ayant fui le régime nazi, vit clandestinement à Paris. Il exerce sa profession en cachette, avec la complicité de médecins français, et reste hanté par son expérience des prisons de la Gestapo et des camps de concentration. Il rencontre une jeune femme, Joan Madou, et vit une histoire d'amour passionnée avec elle.

Témoin d'un accident, il intervient pour soigner une blessée, se retrouve interpelé par la police, et expulsé finalement vers la Suisse. Lorsqu'il parvient à revenir à Paris, au bout de trois mois, il se rend compte que Joan a entamé une liaison avec un acteur, mais ils continuent à se voir.

Il retrouve à Paris l'homme qui l'avait torturé lorsqu'il était prisonnier de la Gestapo, et décide de se venger. Il lui tend un piège, réussit à le tuer et à se débarrasser du corps sans laisser de trace.

Joan Madou sera finalement tuée par un amant jaloux.

Au début de la Seconde Guerre Mondiale, Ravic, avec les autres réfugiés allemands, sera interné dans un camp comme ressortissant d'une puissance ennemie.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le livre est adapté au cinéma en 1948 par Lewis Milestone, avec Ingrid Bergman et Charles Boyer. Habitué à l’œuvre de Remarque, Milestone avait déjà adapté en 1930 son chef-d'œuvre À l'Ouest, rien de nouveau au cinéma.

Éditions[modifier | modifier le code]

Anglaise[modifier | modifier le code]

  • Arch of Triumph, Appleton Century, 1946, 455 p.

Française[modifier | modifier le code]

  • Arc de Triomphe, éditions Méditerranéennes, 1947, (ASIN B001JO1MOY).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Higham, Marlene, la vie d'une star, éditions Calmann-Lévy, 1978, p. 133.
  2. Alexander Walker, Dietrich, coll. « Cinéma », éditions Flammarion, 1992, p. 128.