Arbre de la laïcité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo de la campagne L'Arbre de la Laïcité
Guy Georges, instituteur et syndicaliste laïque, initiateur de l'arbre de la laïcité.

L'Arbre de la laïcité est un arbre planté en France pour célébrer l'anniversaire de la Loi du 9 décembre 1905 de séparation des Églises et de l'État.

Le premier Arbre de la laïcité a été planté le 19 juin 2010 à Créon (33) d'après une idée et sur l'initiative de Guy Georges[1],[2], instituteur syndicaliste et militant anticlérical de gauche, membre de la Libre-pensée[3], ancien secrétaire général du Syndicat national des instituteurs, et avec le soutien du club socialiste Gauche Avenir[4].

Depuis cette date, l'arbre peut être planté à l'initiative de maires communistes ou socialistes[5], de loges maçonniques[6],[7] mais aussi à l'initiative d'organisations laïques comme le Lions Clubs[8] ou l'Union des familles laïques[9] avec le soutien des responsables locaux, au cours d'une cérémonie officielle[10].

Source d'inspiration[modifier | modifier le code]

Bénédiction d'un « arbre de la Liberté » par un prêtre catholique, pendant la République de 1848.

Les Arbres de la laïcité s’inspire des Arbres de la liberté, plantés en grand nombre lors de la Révolution française puis de la Révolution de 1848.

Le premier "Arbre de la liberté" (Liberty Tree en anglais) a été planté à Boston aux États-Unis en 1765, par défiance envers le gouvernement britannique, pour protester contre la hausse des impôts et contre l'instauration d'un timbre fiscal généralisé : le Stamp Act. Cette loi fut aussi interprétée comme une forme de censure de la presse, le timbre fiscal touchant également tous les journaux publiés. La révolte des américains contre le pouvoir britannique aboutira quelques années plus tard sur la guerre d'indépendance des États-Unis.

En France, historiquement, les arbres de la liberté marquaient l'attachement au nouveau régime politique républicain.


Photographies d'arbres de la laïcité[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commémorer le serment de Vincennes », sur le blog de Guy Georges, le 31 mars 2010 : Document utilisé pour la rédaction de l’article

    « Le 19 juin prochain (c'est un samedi..) il y aura 50 ans que 300 000 délégués des départements étaient à Vincennes pour prêter serment "de manifester en toutes circonstances et en tous lieux notre irréductible opposition à cette loi contraire à l'évolution historique de la Nation" C'était la loi Debré, qui ouvrait la brèche dans la laïcité de l'Etat.. Ce 50ème anniversaire du serment de Vincennes ne peut se passer sans des manifestations qui marquent l'attachement de la population à cette laïcité agressée quotidiennement. Des manifestations, certes...J'en suggère une, symbolique, qui pourrait clore ces manifestations. Ce serait de planter dans chaque commune un arbre de la laïcité. »

  2. « Créons les arbres de la laïcité ! », sur Le Post, 22 mai 2010 : Document utilisé pour la rédaction de l’article

    « Samedi 19 juin 2010, à Créon (33), à 9 h 30 sera donc officiellement lancée à Créon l’opération nationale des « arbres de la laïcité » en présence de Guy Georges,cet instituteur syndicaliste de Haute-Marne [...] Tous les laïques de tous les horizons, commémoreront le 19 juin 1960, car il y aura 50 ans que 300 000 délégués des départements étaient réunis à Vincennes pour prêter serment « de manifester, en toutes circonstances et en tous lieux, notre irréductible opposition à cette loi, contraire à l’évolution historique de la Nation ». C’était la loi Debré, qui ouvrait la brèche dans la laïcité de l’État, et un demi-siècle plus tard, nous constatons qu’elle a conduit à une inquiétante dérive. [...] A 11 h 30, le 19 juin 2010 sera donc symboliquement planté à Créon, par Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, le premier « arbre français de la laïcité », place Camille Gourdon. »

  3. Marc BLONDEL, « Rebelle: Itinéraire d'un militant », Le Cherche Midi, (ISBN 2749128102) : Document utilisé pour la rédaction de l’article

    « Un grand bonhomme, Guy Georges, ancien responsable du Syndicat national des instituteurs (SNI) qui a eu un rôle, très important, dans la mise en place du concept de l' « École fondamentale » et à qui on doit un bon nombre de livres sur l'école et la laïcité, devient le secrétaire général de la FEN, sous forme d'intérim, en attendant l'élection de Jacques Pommatau. Bien des années plus tard, je garderai avec Guy Georges des relations d'amitié et d'action, une partie de l'évolution du statut des fonctionnaires est le produit de nos fédérations conjointes. Il m'accompagnera à la libre-pensée. »

  4. « Arbre de la laïcité, premier bilan », sur le blog de Guy Georges, le 3 juillet 2010 : Document utilisé pour la rédaction de l’article

    « Le club Gauche Avenir se réjouit de l'intérêt que suscite l'initiative qu'il a prise début mai, de proposer à toutes les communes de France de planter un arbre de la laïcité. »

  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées RouenMagazine
  6. « Un arbre de la Laïcité planté samedi matin près du Puzzle - Équeurdreville-Hainneville », sur ouest-france.fr, (consulté le 21 avril 2011) : « Samedi 11 décembre, des milliers d'arbres seront plantés pour marquer l'attachement des loges maçonniques au quatrième pilier de notre République. ».
  7. « Créons les arbres de la laïcité ! », sur lepost.fr, (consulté le 21 avril 2011) : « Ce 50ème anniversaire du serment de Vincennes ne peut se passer sans des manifestations qui marquent l’attachement de la Franc-maçonnerie à cette laïcité (présence systématique d'un vénérable franc-maçon) ».
  8. « Des arbres de la laïcité sciés par des anti-francs maçons », sur leparisien.fr, (consulté le 29 septembre 2014)
  9. « Un hêtre pourpre a été planté, jeudi, comme arbre de la laïcité », sur www.lavoixdunord.fr, (consulté le 29 septembre 2014)
  10. « 9 décembre: l'Arbre de la Laïcité », sur mediapart.fr, (consulté le 14 décembre 2012) : « Parmi les initiatives, l’une d’entre elles se distingue par son originalité : la plantation d’arbres de la laïcité, en relation avec associations sensibles aux questions laïques. ».

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]