Arbigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Arbigny-sous-Varennes.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Orbigny.

Arbigny
Arbigny
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Replonges
Intercommunalité Bresse et Saône
Maire
Mandat
Daniel Gras
2014-2020
Code postal 01190
Code commune 01016
Démographie
Population
municipale
453 hab. (2015 en augmentation de 13,53 % par rapport à 2010)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 14″ nord, 4° 57′ 48″ est
Altitude Min. 169 m
Max. 214 m
Superficie 17,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de la zone Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Arbigny

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Arbigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arbigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arbigny

Arbigny est une commune française située dans le département de l'Ain, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Arbigny fait partie de la Bresse, sur la rive gauche de la Saône.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Arbigny
Farges-lès-Mâcon
(Saône-et-Loire)
Sermoyer
Uchizy
(Saône-et-Loire)
Arbigny Vescours
Saint-Bénigne Chavannes-sur-Reyssouze

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme latine Villa Albignacus en 969[1] , Albignia en 1325[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site est occupé dès la préhistoire. Le village est connu au Moyen Âge sous le nom d'Albiniacus.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2008 Christian Berardet    
2008 2014 Michel Vieux    
2014 En cours Daniel Gras SE Retraité

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2015, la commune comptait 453 habitants[Note 1], en augmentation de 13,53 % par rapport à 2010 (Ain : +6,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9337201 055866911897890857922
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
886789792762786770742719717
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
725708702572535522513468451
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
407353334311314332349399453
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Èglise Saint-Pierre[8].
  • Vestiges d'un ancien château fort.
  • Borne napoléonienne datée de 1808.
  • Stèle commémorant les atterrissages de la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale. Située route d'Uchizy, juste avant le pont qui enjambe la Saône. Le nom de code du terrain était « Junot ».
  • Plaque rendant hommage à deux jeunes résistants (Dupasquier et Clairmidi) assassinés par les nazis en 1944 (lieu-dit la Varenne).

Zones naturelles protégées[modifier | modifier le code]

Les prairies inondables du val de Saône sont classées zone protégée depuis 1994[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans un recueil de chartes de l'abbaye de Cluny.
  2. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 1 - Page 536.
  3. « Les maires de Arbigny » (consulté le 23 juin 2010)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Objets mobiliers classés de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture
  9. « Zone de Protection des Prairies humides du Val de Saône : arrêté préfectoral du 25 février 1994 », Préfecture de l'Ain