Arberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arberg
Arberg
Blason de Arberg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Moyenne-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Ansbach
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
12
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Jürgen Nägelein
Partis au pouvoir CSU
Code postal 91 722
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 5 71 113
Indicatif téléphonique 09 822/831/836
Immatriculation AN
Démographie
Population 2 308 hab. (2009)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 35″ nord, 10° 37′ 02″ est
Altitude 468 m
Superficie 3 131 ha = 31,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Arberg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Arberg
Liens
Site web www.arberg.der
Situation d'Arberg dans l'arrondissement d'Ansbach

Arberg est une commune (Markt) allemande, située en Bavière, dans l'arrondissement d'Ansbach et le district de Moyenne-Franconie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Arberg est située à 18 km au sud d'Ansbach, à la limite avec l'arrondissement de Weissenburg-Gunzenhausen. La commune est constituée de 12 localités dont les plus importantes sont les villages d'Arberg, Großlellenfeld, Kleinlellenfeld et Mörsach.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ornbau Rose des vents
Bechhofen N Gunzenhausen
O    Arberg    E
S
Ehingen Unterschwaningen

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite d'Arberg date de 1229 dans un document émanant de l'évêché d'Eichstätt mais l'endroit a été peuplé bien avant. On a trouvé des traces de campements celtes dans le village de Großlellenberg. De même, Arberg se trouvait sur le tracé du limes romain dont des retes ont été fouillés en 1893.

En 1454, Arberg obtient le droit de tenir marché. Elle est réunie au royaume de Bavière en 1803 et elle est érigée en commune en 1818. Elle est alors intégrée dans l'arrondissement de Feuchtwangen jusqu'à la disparition de ce dernier.

Lors des réformes administratives des années 1970, la commune actuelle est formée par la réunion des communes de Mörsach et Kemmathen (arrondissement de Feuchtwangen) en 1971 ainsi que celles de Großlellenfeld et Kleinlellenfeld (arrondissement de Dinkelsbühl) en 1972 à l'ancienne commune d'Arberg.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune est dirigée par un bourgmestre et un conseil municipal de 14 membres.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de l'ancienne commune d'Arberg
1910 1933 1939 1950 1961 1970
765[1]802[2]752[2]892903963


Évolution démographique d'Arberg dans ses limites actuelles
1910 1933 1939 1946 1961 1970 1987 2003 2009
1 847[1]1 866[2]1 745[2]1 0229651 0342 0072 3042 308
2015 - - - - - - - -
2 278--------

Sites et monuments[modifier | modifier le code]

La maison de la Tour (Torhaus)

Arberg abrite des remparts, la maison de la Tour, la place du Marché et l'église Saint-Blaise, datant du XIIIe siècle et de l'époque baroque.

À Großlellenfeld se trouve l'église de l'Affliction de Marie, lieu de pèlerinage datant du XVe siècle, de style gothique tardif.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :