Arayik Haroutiounian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arayik Haroutiounian
Արայիկ Հարությունյան
Illustration.
Fonctions
Président de la République d'Artsakh (Haut-Karabagh)
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 20 jours)
Élection 14 avril 2020
Prédécesseur Bako Sahakian
Ministre d'État du Haut-Karabagh

(8 mois et 12 jours)
Président Bako Sahakian
Prédécesseur Poste créé
Successeur Grigory Martirosian
Premier ministre du Haut-Karabagh

(10 ans et 11 jours)
Président Bako Sahakian
Prédécesseur Anushavan Danielian
Successeur Poste aboli
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Stepanakert, URSS
Nationalité arménienne
haut-karabaghienne
Profession directeur de banque
gérant de sociétés

Arayik Haroutiounian
Premiers ministres du Haut-Karabagh

Arayik Haroutiounian (en arménien Արայիկ Հարությունյան, en russe Араик Арутюнян), né le à Stepanakert, est un homme d'État arménien. Il est Premier ministre du Haut-Karabagh de 2007 à 2017, puis ministre d'État de 2017 à 2018 et président de la République depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Arayik Haroutiounian commence sa carrière comme directeur de banque à Stepanakert, avant de devenir gérant de sociétés, en particulier de Karabakh Gold.

De sa carrière bancaire, est issu son surnom de Banki Arayiki qui signifie Arayik de la banque.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 2004, il soutient la candidature malheureuse d'un des candidats à la mairie de Stepanakert.

En juin 2005, il se présente aux élections législatives du Haut-Karabagh sous l'étiquette du parti politique Libre patrie qu'il a activement participé à créer. Le parti Libre patrie obtient 10 sièges sur 33 lors de ce scrutin. Lui-même élu parlementaire, Arayik Haroutiounian dirige la commission des finances de l'Assemblée nationale.

Le , il est nommé Premier ministre par le président de la République du Haut-Karabagh, Bako Sahakian. Le vote de confiance du Parlement lui accorde unanimement 32 voix favorables sur 32 présents. Il est reconduit à son poste après la présidentielle de 2012.

Après l'adoption de la nouvelle constitution par le référendum du qui établit un régime présidentiel, le poste de Premier ministre disparaît. Le , Haroutiounian abandonne cette fonction, mais demeure au gouvernement avec le titre de ministre d'État, qu'il conserve jusqu'au [1].

Le , il arrive en tête lors du premier tour de l'élection présidentielle avec 49,17 % des voix. Il est élu au second tour le suivant avec 88 % des voix. Il prête serment et entre en fonction le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]