Arashi (destroyer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arashi (homonymie).

Arashi (江風)
Image illustrative de l’article Arashi (destroyer)
L'Arashi en décembre 1940.
Type Destroyer
Classe Kagerō
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Drapeau du Japon Japon
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 240 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 118,5 m
Maître-bau 10,8 m
Tirant d'eau 3,8 m
Déplacement 2 530 tonnes
Propulsion 2 turbines à vapeur
3 chaudières
2 hélices
Puissance 52 000 ch
Vitesse 35 nœuds (65 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 6 canons de 127 mm
8 canons de 25 mm Type 96
4 mitrailleuses de 13,2 mm
8 tubes lance-torpilles de 610 mm
36 charges de profondeur
Rayon d'action 5 000 milles marins (9 300 km) à 18 nœuds (33 km / h)
Localisation
Coordonnées 7° 54′ sud, 156° 49′ est

Géolocalisation sur la carte : Îles Salomon

(Voir situation sur carte : Îles Salomon)
Arashi (江風)
Arashi (江風)

L'Arashi (江風?) était un destroyer de classe Kagerō en service de la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Le à h 50 du matin, le navire est touché par une torpille Mk VIII tirée du HMS Clyde (en), trois autres ayant touché l'Ise. La torpille ampute sa proue jusqu'au niveau de la passerelle, mais le destroyer parvient encore à atteindre 12 nœuds. Le navire fait route vers Kuching pour des réparations temporaires[1].

Le , l'Arashi participe au naufrage de la canonnière USS Asheville (en).

Lors de la bataille de Midway, le navire escortant un groupe est averti de la présence d'un sous-marin américain dans la zone, l'USS Nautilus. Le sous-marin est repéré et attaqué par un Mitsubishi A6M tandis que l'Arashi lance des charges de profondeur, mais le sous-marin parvient à s'échapper.

Pendant la bataille, le navire repêche un pilote d'un avion du Yorktown abattu. Selon le rapport de bataille de l'Amiral Chūichi Nagumo, l'aviateur est décédé le lendemain des suites de ses blessures, et il fut enterré en mer. Une enquête d'après-guerre démontrera que le pilote fut décapité à l'arrière du navire avec une hache à incendie, puis jeter par-dessus bord. Un procès pour juger le capitaine de l'Arashi pour crime de guerre est abandonné après avoir appris la mort de ce dernier plus tard dans le conflit.

En 1943, l'Arashi escorte un convoi japonais naviguant à travers le détroit de Blackett. Il était accompagné des destroyers Amagiri, Hagikaze et Shigure.

Le , l'Arashi transporte des troupes avec trois autres destroyers à destination de la Nouvelle Géorgie lors qu'ils sont interceptés par une force de destroyer américains les attendant entre Kolombangara et Vella Lavella. L'Arashi, l'Hagikaze et le Kawakaze sont coulés par l'USS Dunlap (en), l'USS Craven (en) et l'USS Maury (en). Cet affrontement provoquant 1 210 pertes japonaises donne lieu à la bataille du golfe de Vella.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Conway's All the World's Fighting Ships 1922–1946, Greenwich, UK, Conway Maritime Press, (ISBN 0-85177-146-7)
  • Hansgeorg Jentschura, Dieter Jung et Peter Mickel, Warships of the Imperial Japanese Navy, 1869–1945, Annapolis, Maryland, United States Naval Institute, (ISBN 0-87021-893-X)
  • M. J. Whitley, Destroyers of World War 2, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-326-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]