Arara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arara
Drapeau de Arara
Drapeau
Arara
Église Notre-Dame de la Piété.
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Nordeste
État Paraïba Paraïba
Langue(s) portugais
Maire José Ernesto dos Santos Sobrinho (PMDB)
Code postal 58 396-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-3
Indicatif 83
Démographie
Gentilé ararunense
Population 12 356 hab.[1] (01-04-2007)
Densité 139 hab./km2
Géographie
Coordonnées 6° 49′ 40″ sud, 35° 45′ 28″ ouest
Altitude 467 m
Superficie 8 900 ha = 89 km2
Divers
Fondateur
Date de fondation
Loi nº 2 602
19 décembre 1961
Localisation
Localisation de Arara
Localisation de Arara sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Arara

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Arara
Liens
Site web http://www.arara.pb.gov.br/

Arara est une ville brésilienne de l'Est de l'État de la Paraíba, située dans la microrégion du Curimataú occidental.

Histoire[modifier | modifier le code]

On trouvait autrefois beaucoup d'arbres de l'espèce des "Baraúnas" sur le lieu où se trouve aujourd'hui située la municipalité d'Arara. Ils servaient d'abri aux voyageurs qui venaient du Brejo ou de la région du Curimataú où ils faisaient leurs achats de farine, de manioc et de rapadura, aliments de première nécessité dans cette zone. L'endroit était connu comme "Baraúnas das Araras" en relation avec le grand nombre d'oiseaux aras (araras, en portugais) qui vivaient dans ces arbres autour des années 1860.

C'est en 1872 qu'arriva dans la région en provenance de l'État du Ceará le Père José Antônio Maria Ibiapina, qui influença énormément le développement de la région du Curimataú, où se trouve aujourd'hui la ville d'Arara. Il fonda près de la ville actuelle l'église Matriz de Arara, sous le culte de Notre Dame de la Piété (Nossa Senhora da Piedade) et l'hospice de la Casa de Caridade de Santa Fé — ce dernier sur un terrain donné par le Major Antônio José da Cunha. Celui-ci construisit la première maison du futur établissement municipal et contribua pour beaucoup à son développement jusqu'en 1881, date de son décès. En 1876, la localité possédait déjà environ 80 maisons et 500 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et territoire[modifier | modifier le code]

Carte du territoire municipal.

La ville est située à une latitude de 06°49'40" Sud et une longitude de 35°45'28" Ouest, et se trouve dans la mésorégion Agreste de la Paraíba.

Arara occupe une aire territoriale de 88,858 km2, représentant 0,1574 % de la surface de l'État, 0,0057 % de celle de la région Nordeste et 0,001 % de tout le territoire brésilien. Sa situation sur le Plataeude la Borborema donne à son siège une altitude de 467 mètres.

L'accès à la ville se fait, à partir de João Pessoa, par les routes BR-230/BR-104 et par la PB-105.

Distances entre Arara et quelques villes de l'État :

Population[modifier | modifier le code]

Selon l'IBGE, la population totale de la municipalité en 2007 était de 12 356 habitants, 65 % vivant en zone urbaine et 35 % en zone rurale, sa densité démographique étant de 138,83 hab/km2.

Accroissement de la population entre 1970 et 2000 :

IBGE/2000
Année Total Z. urbaine Z. rurale Homme Femme
1970 7 704 2 617 5 087 3 699 4 005
1980 8 493 4 498 3 995 3 937 4 556
1991 9 654 6 207 3 447 4 531 5 123
2000 11 530 7 587 3 943 5 587 5 943

La population d'Arara progresse de 1,7 % par an, 50 % plus vite que la croissance de l'État, à 0,8 % par an.

IDH[modifier | modifier le code]

En 2000 l'Indice de développement humain était de 0,551.

PNUD/2000
IDH 1991 2000
Revenu 0,489 0,496
Longévité 0,464 0,553
Éducation 0,438 0,604
Total 0,464 0,551

Système sanitaire urbain[modifier | modifier le code]

IBGE/2000
Service Domiciles (%)
Eau courante 63,37 %
Égouts 28,28 %
Ramassage ordures 59,66 %

Climat[modifier | modifier le code]

Arara, malgré sa localisation à une altitude de 467 mètres sur le Plateau de la Borborema, région assez haute, a des températures relativement plus agréables que celles du littoral. La température moyenne de la ville oscille autour de 24 °C.

Le climat est de type tropical pluvieux, avec des étés secs. La saison des pluies commence aux mois de janvier et février et se termine en septembre, pouvant se prolonger jusqu'en octobre.

Relief[modifier | modifier le code]

Le relief existant sur le territoire de la municipalité d'Arara est typique de la région du Plateau de la Borborema, une région formée de massifs et collines moyens, avec des altitudes variant de 400 à 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Ce plateau occupe une zone en arc qui s'étend du sud de l'Alagoas, incluant une grande partie des États Pernambouc et de la Paraíba et se terminant dans le Rio Grande do Norte. En Arara, ce relief se présente de forme généralement mouvementée, avec de nombreuses vallées profondes étroites et sèches. Sur la commune se remarque tout particulièrement la Serra do Serrote Branco.

Végétation[modifier | modifier le code]

La végétation de la municipalité est formée principalement de forêts d'arbres à feuilles caduques de plusieurs types, couverture végétale type des régions des agrestes nordestins. Une de ces espèces d'arbres est précisément la baraúna (Melanoxylon brauna - Brauna).

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est traversé par des cours d'eau pérennes faisant partie du bassin hydrographique du rio Curimataú, dont les principaux éléments sont le rio Curimataú et le rio Araçagi. Mais la majeure partie d'entre eux ont un régime intermittent.

Économie[modifier | modifier le code]

Les principaux produits de l'économie d'Arara sont (IBGE/2005) :

Élevage[modifier | modifier le code]

IBGE/2005
Catégorie Quantité (têtes)
Bovins 4 800
Vaches laitières 624
Ovins 1 500
Caprins 400
Porcins 320
Chevaux 110
Ânes 85
Mules 63
Poules 6 900
Autres volailles 7 890

Agriculture[modifier | modifier le code]

IBGE/2005
Catégorie Quantité produite (tonne) Valeur de la production (millier R$) Aire plantée (ha.) Aire récoltée (ha.) Rendement moyen (kg/ha.)
Maïs 1 200 400 2 000 2 000 600
Haricots 720 907 1 200 1 200 600
Manioc 1 760 211 220 220 8 000
Fèves 55 82 110 110 500
Coton 100 103 100 100 1 000
Patate douce 280 112 35 35 8 000
Noix de cajou 10 10 35 35 285
Mangue 66 23 11 11 6 000

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]