Aralosaurini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Aralosaurini forment une tribu éteinte de dinosaures hadrosauridés (« dinosaures à bec de canard »), classée dans la sous-famille des Lambeosaurinae. Les membres de ce groupe ont vécu en Asie et en Europe, à la fin du Crétacé supérieur (Campanien et Maastrichtien), soit il y a environ entre 83,6 et 66,0 millions d'années[1].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Dessin du crâne d'Aralosaurus tuberiferus avec en blanc les éléments connus. Il s’agit d’une reconstitution ancienne représentant à tort Aralosaurus comme un Hadrosaurinae ressemblant à un gryposaure[2].
Os appendiculaires de Canardia

A. omoplate gauche, B. partie gauche du sternum, C. pointe distale de l'omoplate gauche. D. Partie droite du pubis. E. à G. humérus gauche.

Deux genres sont rattachés à cette tribu :

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les Aralosaurini se distinguent par leur maxillaire dont la partie antérieure est surélevée dorsalement. En effet, la région rostrodorsale de l’os s’élargie pour former un rebord subrectangulaire proéminent, lequel s'élève verticalement au-dessus du processus rostroventral[1]. Aralosaurus possédait une crête creuse devant les orbites (une position primitive chez les lambéosaurinés) dont la taille et la forme sont encore inconnues[2]. Chez Canardia, l’état trop fragmentaire du crâne ne permet pas de dire quoi que ce soit sur la présence d’une crête. Les Aralosaurini semblent avoir privilégié les habitats de zones humides côtières. Aralosaurus vivait sur la côte ouest du continent asiatique bordant la mer de Tourgaï[4], tandis que Canardia habitait la côte ouest de l’île Ibéro-Armoricaine en bordure du golfe atlantique[5].

Classification[modifier | modifier le code]

La tribu des Aralosaurini renferme les deux genres les plus basaux de la sous-famille des lambéosaurinés qui forment un groupe frère constitué de Aralosaurus tuberiferus et Canardia garonnensis[1],[6].

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Les analyses phylogénétiques effectuées par Prieto-Márquez et ses collègues ont conduit au cladogramme suivant (2013)[1] :

 Lambeosaurinae 
Aralosaurini

Aralosaurus



Canardia





Jaxartosaurus



Tsintaosaurini

Tsintaosaurus



Pararhabdodon




Parasaurolophini

Charonosaurus


Parasaurolophus

Parasaurolophus cyrtocristatus




Parasaurolophus tubicen



Parasaurolophus walkeri





Lambeosaurini
Lambeosaurus

Lambeosaurus lambei



Lambeosaurus magnicristatus




Corythosaurus

Corythosaurus casuarius



Corythosaurus intermedius





"Hypacrosaurus" stebingeri




Hypacrosaurus



Olorotitan




Arenysaurus



Blasisaurus





Magnapaulia




Velafrons




Amurosaurus



Sahaliyania













Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Albert Prieto-Márquez, Fabio M. Dalla Vecchia, Rodrigo Gaete et Àngel Galobart, « Diversity, Relationships, and Biogeography of the Lambeosaurine Dinosaurs from the European Archipelago, with Description of the New Aralosaurin Canardia garonnensis », PLoS ONE, vol. 8, no 7,‎ , e69835 (DOI 10.1371/journal.pone.0069835)
  2. a et b (en) P. Godefroit, V. Alifanov et Y. Boltsky, « A re-appraisal of Aralosaurus tuberiferus (Dinosauria, Hadrosauridae) from the Late Cretaceous of Kazakhstan », Bulletin de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, Sciences de la Terre, vol. 74,‎ , p. 139-154 (lire en ligne)
  3. (ru) A. K. Rozhdestvensky. 1968. Gadrozavry Kazakhstana [Hadrosaurs of Kazakhstan]. [Upper Paleozoic and Mesozoic Amphibians and Reptiles]. Akademia Nauk SSSR, Moscow 97-141
  4. (en) A. Averianov, G. Dyke, I. Danilov et P. Skutschas, « The paleoenvironments of azhdarchid pterosaurs localities in the Late Cretaceous of Kazakhstan », ZooKeys, vol. 483,‎ , p. 59-80 (DOI 10.3897/zookeys.483.9058)
  5. (en) Z. Csiki-Sava, E. Buffetaut, A. Ősi, X. Pereda-Suberbiola et S.L. Brusatte, « Island life in the Cretaceous-faunal composition, biostratigraphy, evolution, and extinction of land-living vertebrates on the Late Cretaceous European archipelago », ZooKeys, vol. 469,‎ , p. 1-161 (DOI 10.3897/zookeys.469.8439, lire en ligne)
  6. (en) A. Prieto-Marquez, G.M. Erickson et J.A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]