Arado Ar-E 555

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arado E.555 (modèle VI)
Vue de l'avion.
Modèle réduit du concept Arado E.555

Constructeur Arado Flugzeugwerke GmbH
Rôle Bombardier à long rayon d'action
Statut projet (1943-1944)
Nombre construits 0
Équipage
3
Dimensions
Envergure 28,4 m
Longueur 12,35 m
Hauteur 3,74 m
Surface alaire 160 m2
Masses
Carburant 18 750 kg
Performances
Vitesse maximale 875−920 km/h
Rayon d'action 5 400 à 7 500 km
Armement
Externe 4000kg de bombes

L'Arado E.555 est un bombardier stratégique à long rayon d'action imaginé par la société allemande Arado pendant la Seconde Guerre mondiale en réponse au projet Amerikabomber. La désignation E.555 a été appliquée à une série de concepts d'avions à réaction de différentes tailles, configurations de groupe moteur, d'équipage et de charge d'armes. Aucun modèle n'a dépassé le stade de la planche à dessin et l'ensemble du projet E.555 a été annulé à la fin de 1944.

Cahier des charges[modifier | modifier le code]

Le Ministère de l'Air du Reich a fait connaître en 1942 son intérêt pour un bombardier à longue portée pour la Luftwaffe, capable de frapper jusqu'aux États-Unis. Les principaux constructeurs d'avions allemands au début de la Seconde Guerre mondiale ont donc été appelés à présenter des projets, bien avant que les États-Unis n'entrent en guerre.

Fin 1943, Arado commence la conception de projet indépendants pour un bombardier basé sur le concept d'aile volante. D'autres fabricants[1] tels que Heinkel, Messerschmitt, Focke-Wulf et Junkers travaillaient sur des projets comparables et avaient déjà développé divers prototypes ou modèles d'essai.

Arado avait déjà développé un petit bombardier à réaction à courte portée, l'Arado Ar 234Blitz dont le premier vol a eu lieu en juin 1943.

Conception[modifier | modifier le code]

Plusieurs configurations[2] ont été proposées pour obtenir un avion à grande vitesse, à longue portée et capable de transporter une bombe de quatre tonnes. Les projets étaient numérotés I à XI[3]. Le plus frappant est le E.555 I, une aile volante à six turboréacteurs dotée de tourelles défensives télécommandées.

De toutes les propositions, le trimoteur E.555 VI[4] a la plus grande envergure avec 28,4 m et une distance franchissable (avec réservoirs supplémentaires) de 7 500 km. L'avion devait être propulsé à l'aide d'un turboréacteur BMW 018 à poussée de 34,3kN dont le développement n'était pas achevé en 1944. Deux à six de ces groupes motopropulseurs apparaissaient chacun des modèles proposés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Manfred Griehl & Joachim Dressel, Heinkel He177 – 277 – 274, 1998, Shrewsbury, UK : Airlife Publishing, p. 179.
  2. Heinz J. Nowarra, Die Deutsche Luftrüstung 1933–1945 - volume 1 : AEG-Dornier (in German), 1993, Koblenz : Bernard & Graefe Verlag, p.80–81 et p.240–241.
  3. site web http://www.luft46.com/arado/are555s.html, consulté le 26 mars 2020.
  4. Dieter Herwig & Heinz Rode, Luftwaffe secret projects : strategic bombers 1935-45 (2000), Earl Shilton : Midland, p.64-65.