Ara militaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ara militaris

Ara militaris
Description de cette image, également commentée ci-après
Ara militaire
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Ara

Nom binominal

Ara militaris
(Linnaeus, 1766)

Répartition géographique

Description de l'image Ara militarisVC-s.jpg.

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2cd+3cd+4cd : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 22/10/1987

Le Ara militaire (Ara militaris) est un perroquet du genre Ara appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Ce grand perroquet vert a le front rouge et le croupion bleu turquoise. Ses pattes sont grises foncé, son bec noir et l'iris de l’œil jaune. Il pèse environ 900 g.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il vit en montagne, dans les régions tempérées semi-arides et les forêts tropicales, près des cours d'eau. Il fréquente aussi la zone côtière. Durant l'été, on peut le trouver à des altitudes atteignant 2 500 m. En hiver, il descend dans les grands ravins.

Répartition[modifier | modifier le code]

Il vit de l'ouest du Mexique jusqu’à la Bolivie, au nord-ouest de l'Argentine et à l'extrême ouest du Venezuela.

Nidification[modifier | modifier le code]

Il niche dans des trous creusés par les pics et des cavités dans des falaises calcaires. La femelle pond en général 2 ou 3 œufs et l'incubation dure entre 25 et 28 jours.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit de fruits, de noix et de tendres bourgeons .

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Il est chassé par l’aigle harpie.

Longévité[modifier | modifier le code]

Plus de 50 ans

Statut[modifier | modifier le code]

Espèce est rangé dans l'Annexe I de la CITES depuis le 22/10/1987 et est classé comme vulnérable par l'UICN.

Écologie[modifier | modifier le code]

Il vole habituellement en couple, parfois en groupe. Il peut aussi planer. Son bec est bien adapté au mode de déplacement de l’oiseau: il lui sert de troisième pied lorsqu’il grimpe. Ses plumes multicolores sont encore aujourd'hui des parures recherchées par les Indiens. Les perroquets sont souvent menacés par le trafic d'animaux. Son habitat est très fragmenté, et de ce fait l'espèce est considérée comme en danger.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :