Aquarius (bateau de SOS Méditerranée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aquarius.

Aquarius
image illustrative de l’article Aquarius (bateau de SOS Méditerranée)

Surnom Bateau citoyen
Fonction Humanitaire
Carrière
Pavillon Drapeau de Gibraltar Gibraltar

L'Aquarius est un bateau affrété depuis 2016 par l'association SOS Méditerranée pour sauver des migrants en mer Méditerranée[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le navire Aquarius, surnommé le « bateau citoyen », est affrété par SOS Méditerranée depuis janvier 2016. Il appartient et est géré par la compagnie maritime allemande Jasmund Shipping. Le contrat d'affrètement a débuté en janvier 2016, pour un lancement de mission fin février 2016, en partenariat avec Médecins du monde jusqu'en avril 2016, puis avec Médecins sans frontières (section Amsterdam) depuis mai 2016.

Ancien garde-côte allemand construit en 1977, le bateau est long de 77 mètres pour 12 mètres de large. Il possède trois canots de sauvetage et a une vitesse de croisière de onze nœuds. Il peut accueillir à bord jusqu'à 550 personnes en sécurité, même si ce chiffre est monté à 1 032 en juin 2017 dans des circonstances exceptionnelles. Ce chiffre est défini en fonction de quelques critères tels que l'espace, la stabilité du navire, la sécurité incendie et abandon, les capacités médicales, les capacités alimentaires et les capacités en ressources humaines de l'équipage, pour la gestion de foule et la distribution des repas.

La base logistique de l'Aquarius est Catane, en Sicile. Le navire y fait escale toutes les trois semaines pour ravitaillement et relève d'équipage.

Environ 35 personnes travaillent à bord.

SOS Méditerranée est en charge des opérations de sauvetage en mer. Médecins sans frontières a pour responsabilité de prendre soins des rescapés une fois à bord de l'Aquarius.

En juin 2018, le gouvernement italien et Malte refusent d'accueillir le bateau qui contient 629 migrants à bord. Le bateau est finalement accueilli en Espagne[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maryline Baumard, « L’« Aquarius », premier « bateau citoyen », a sauvé 917 migrants », sur mobile.lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 17 juin 2018).
  2. Maïlys Khider, « La terrible épopée de l'"Aquarius", le bateau de migrants rejeté par l'Italie », sur www.nouvelobs.com, (consulté le 17 juin 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]