Après notre séparation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Après notre séparation
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original 君と別れて
Kimi to wakarete
Réalisation Mikio Naruse
Scénario Mikio Naruse
Acteurs principaux
Sociétés de production Shōchiku
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre drame
Durée 60 minutes
Sortie 1933

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Après notre séparation (君と別れて, Kimi to wakarete?) est un film japonais muet réalisé par Mikio Naruse, sorti en 1933.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kikue vit seule avec son fils Yoshio, un jeune étudiant, et travaille comme geisha pour pouvoir lui payer ses études. Yoshio qui a honte du métier exercé par sa mère fait l'école buissonnière et traîne avec une bande de voyou. Lorsqu'elle l'apprend, Kikue demande à Terugiku, une jeune femme geisha comme elle et qui est amoureuse de Yoshio, de lui parler car elle n'arrive plus à communiquer avec lui.

Terugiku emmène Yoshio rendre visite à sa famille dans une localité en bord de mer, ils passent quelques moments agréables pendant le voyage. Sur place, Yoshio est témoin d'une dispute entre Terugiku et ses parents. Son père, un ivrogne colérique et fainéant veut faire de sa fille cadette une geisha comme sa sœur aînée pour subvenir aux besoins de la famille. Terugiku s'y oppose violemment et refuse que sa petite sœur subissent la même vie qu'elle.

Terugiku et Yoshio reconnaissent les sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre et la jeune femme fait comprendre à Yoshio la chance qu'il a d'avoir une mère aimante. Elle lui fait promettre de reprendre le droit chemin. Mais la bande ne veut pas lâcher le jeune homme devenu distant, une bagarre éclate au cours de laquelle Terugiku est blessée d'un coup de couteau.

Une fois guérie, Terugiku apprend à Yoshio que malgré leur amour, elle doit quitter la ville pour un travail plus rémunérateur afin d'éviter à sa petite sœur de devenir geisha à son tour. À la gare, les deux jeunes gens se font leurs adieux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre français : Après notre séparation
  • Titre original : 君と別れて (Kimi to wakarete?)
  • Réalisation : Mikio Naruse
  • Scénario : Mikio Naruse
  • Photographie : Suketarō Inokai
  • Direction artistique : Tatsuo Hamada
  • Décors : Kōjiro Kawasaki et Matasaburo Okuno
  • Société de production : Shōchiku (Studios Kamata)
  • Pays d'origine : Drapeau du Japon Japon
  • Format : noir et blanc - 1,37:1 - film muet
  • Genre : drame
  • Durée : 60 minutes (métrage : 7 bobines - 1 653 m[1])
  • Dates de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film a été classé quatrième des dix meilleurs films japonais de l'année 1933 par la revue Kinema Junpō[2]. La même année, la revue distingue un autre film de Naruse, Rêves de chaque nuit, en le positionnant troisième de ce même classement[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) Après notre séparation sur la Japanese Movie Database
  2. Jean Narboni, Mikio Naruse, les temps incertains, Cahiers du Cinéma, , 288 p. (ISBN 978-2-8664-2283-7), p. 254
  3. Audie E. Bock, Mikio Naruse, un maître du cinéma japonais : introduction à l’œuvre et filmographie commentée, Édition du Festival international du film de Locarno, , 270 p., p. 71

Liens externes[modifier | modifier le code]