Application lifecycle management

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'application lifecycle management ou ALM est le processus global de gestion du cycle de vie d'un logiciel[1].

Ce terme couvre l'ensemble des moyens nécessaires au développement ou à la maintenance d'une application[1]. Cela concerne les activités de gestion de projet comme les activités d'ingénierie logicielle. Ainsi, ce terme englobe les outils pour faciliter des activités logicielles telles que les exigences, l'architecture, la conception, le codage, les tests, les déploiements, ainsi que des outils à caractère transverse ou ayant pour but d'intégrer ces éléments entre eux.

Outils[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreux outils de gestion du cycle de vie d'un logiciel :

Les outils de gestion de configuration les plus sophistiqués incluent ainsi la gestion des changements (anomalies ou évolutions), la gestion des livraisons, des fabrications, des déploiements, et parfois les liens avec les exigences et les tests.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Application lifecycle management : gage de succès des projets de développement (introduction), sur le site journaldunet.com
  2. Application lifecycle management, sur le site hp.com, consulté le 13 janvier 2016
  3. (en) Polarion® ALM™, sur le site polarion.com, consulté le 13 janvier 2016
  4. Présentation, sur le site kalifast.com, consulté le 13 janvier 2016
  5. https://www.visualstudio.com/products/visual-studio-team-services-vs
  6. https://www.visualstudio.com/products/tfs-overview-vs

Articles connexes[modifier | modifier le code]