Appias paulina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Appias paulina est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Pierinae, du genre Appias et du sous-genre Appias (Catophaga).

Dénomination[modifier | modifier le code]

L'espèce a été décrite par l'entomologiste Cramer, en 1777. Il existe un sous-genre le nom complet est : Appias (Catophaga) paulina

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Papilio paulina (Cramer, [1777)
  • Pieris capparidis (Swainson, 1851)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Ce papillon se nomme en anglais Ceylon Lesser Albatross.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces :

  • Appias paulina cynisca (Wallace)
  • Appias paulina distanti (Moore, 1905)
  • Appias paulina ega (Boisduval, 1836)
  • Appias paulina eurosundana (Grose-Smith, 1895) à Timor.
  • Appias paulina falcidia (Joicey et Noakes
  • Appias paulina galathea (C. et R. Felder, 1865) à Nicobar.
  • Appias paulina galene (C. et R. Felder, 1865) à Ceylan.
  • Appias paulina grisea (Moulton, 1923)
  • Appias paulina griseoides (Moulton, 1923) dans le sud du Vietnam.
  • Appias paulina micromalayana (Fruhstorfer, 1910) est de Java.
  • Appias paulina minato (Fruhstorfer, 1899) au Japon et à Taïwan.
  • Appias paulina paula (Röber)
  • Appias paulina saina (Grose-Smith, 1894) Papouasie.
  • Appias paulina zoe (Vollenhoven) aux Moluques[1]. .

Description[modifier | modifier le code]

Le mâle et la femelle sont d'une couleur blanche à jaune clair sur les deux faces. L'apex des antérieures est bordé largement de noir orné de points blancs sur le dessus. Dans les formes jaunes, l'aile postérieure est antièrement jaune alors qu'à l'aine antérieure seul l'apex est jauneJames Cook University

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est verte, elle se transforme en une chrysalide jaune pâle à pointes bordées de noir[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

C'est un migrateur en Inde[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Sa plante hôte est Drypetes australasica[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Appias paulina est présent au Japon, à Taïwan, dans l'extrême sud de l'Asie, au sud du Vietnam, ), à Ceylan, Java, Timor, Nicobar, aux Moluques, en Papouasie, en Nouvelle-Calédonie et en Australie[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Appias paulina réside jusqu'à 800 mètres d'altitude[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Il a été émis un timbre de Christmas Island en 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :