Apollo 9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Apollo 9
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Module de commande Apollo
Module de service Apollo
Module lunaire
Fusée Saturn V
Équipage 3 hommes
Date de lancement à 16:00:00 UTC
Site de lancement Centre spatial Kennedy, Floride du pas de tir 39A
Date d'atterrissage à 17:00:54 UTC
Site d'atterrissage 23° 15′ N 67° 56′ O / 23.25, -67.933 ()
Durée 10 jours, 1 heure et 0 minute
Orbites 151
Photo de l'équipage
James McDivitt, David Scott et Russell Schweickart
James McDivitt, David Scott et Russell Schweickart
Navigation
Précédent Apollo 8 Insigne de la mission Apollo 8 Apollo 10 Insigne de la mission Apollo 10 Suivant

Apollo 9 est le nom d'une mission du programme Apollo. Il s'agissait du troisième vol habité du programme, le second lancé avec la fusée spatiale Saturn V et le premier essai en vol du module lunaire. La mission consistait à effectuer un vol d'une dizaine de jours en orbite terrestre basse. Le lanceur Saturn V décolla du centre spatial Kennedy le à 11 heures (heure locale).

C'est la première fois qu'est lancée une configuration complète pour un futur atterrissage lunaire : le lanceur Saturn, le module de commande (CSM Gumdrop) et le module lunaire (LM Spider). Le but de cette mission était de tester ce dernier, piloté par Mc Divitt et Schweickart, qui s'éloignera de près de 180 km du véhicule Apollo (piloté par Scott). Après avoir largué l'étage de descente du module lunaire, il réalisa un amarrage en pilotage manuel.

Équipe et équipage[modifier | modifier le code]

L'équipage d'Apollo 9 comportait trois membres :

Au cas où l'un ou plusieurs membres de l'équipage seraient incapables de remplir leur mission au moment du lancement, un équipage suppléant avait été formé :

Au sol, pour la préparation, et en vol, pour le soutien technique :

La direction du vol fut distribuée à trois équipes, attribuée chacune d'une couleur (white, gold, orange). Les directeurs de chaque équipe étaient :

Mission Apollo 9[modifier | modifier le code]

Plan originel de la mission[modifier | modifier le code]

En octobre 1967, il fut décidé qu'à la suite de la première mission habitée destinée à tester le module de commande, Apollo 7[2], la seconde mission habitée (« mission D ») devait tenter le lancement du module de commande sur Saturn IB, puis le module lunaire sur une seconde fusée spatiale Saturn IB pour effectuer une manœuvre de rencontre en orbite. McDivitt, Scott et Schweickart furent affectés à cette mission, puis Frank Borman, Jim Lovell et William Anders se virent destinés à une mission similaire (« mission E ») qui devait cette fois utiliser un lanceur Saturn V.

Cependant, des problèmes de production retardèrent la préparation du LM, ce qui aurait retardé le déroulement de la mission D au printemps 1969. Une « mission C prime » fut alors décidée, qui impliquerait le module de commande seul, pour effectuer un vol habité jusqu'à la Lune. Les équipages (et les équipages suppléants) des missions C et D furent échangés[3]. La mission C prime devint Apollo 8, menée par Borman, Lovell et Anders. La mission E fut finalement annulée : Apollo 9 serait le seul essai en orbite du système complet et utiliserait un unique lanceur Saturn V au lieu de deux Saturn IB.

Déroulement et résultats[modifier | modifier le code]

Sortie extravéhiculaire (EVA) de David Scott lors de la mission Apollo 9.

La mission Apollo 9, qui emportait pour la première fois tous les éléments destinés à se poser sur la Lune, était pour l'essentiel destinée à tester les manœuvres impliquant le module lunaire. Pendant dix jours, les astronautes devaient placer les différents éléments en orbite, puis arrimer ou détacher le module lunaire, ce qu'ils devraient faire pour le poser sur la Lune puis le récupérer. Apollo 9 apporta la confirmation que la technologie développée pour le programme était prête à la mission.

À partir de ce vol, l'équipage put choisir un surnom pour leur vaisseau. Le module lunaire fut surnommé « Spider » et le module de commande « Gumdrop » — d'après la bâche bleue dans laquelle il arriva au centre spatial Kennedy.

Schweickart et Scott effectuères des EVA — Schweickart vérifia la nouvelle combinaison, qui embarquait ses propres systèmes plutôt qu'un lien au vaisseau, alors que Scott le filmait depuis un hublot du système de commande. Schweickart devait effectuer quelques tests sur la combinaison, en particulier pour s'assurer qu'une sortie sur la Lune était possible. D'autres vérifications devaient confirmer la possibilité de l'usage des combinaisons en cas d'urgence, mais il fut atteint du mal de l'espace et cessa les essais.

McDivitt et Schweickart testèrent le LM en essayant les manœuvres de séparation et d'arrimage en orbite. Ils éloignèrent le LM à 178 km du Gumdrop avec son moteur de descente, puis revinrent avec le moteur ascensionnel.

L'amerrissage eut lieu à 23°15'N, 67°56'W, à 290 km des Bahamas. Le vaisseau fut récupéré par l'USS Guadalcanal.

L'équipage chanta Happy Birthday To You le 8 mars 1969.

Données détaillées[modifier | modifier le code]

Paramètres de mission[modifier | modifier le code]

  • Nom de code de la mission : SA-504
  • Décollage le 3 mars 1969 à 16:00:00 UTC du Launch Complex 39-A (LC-39A) du centre spatial Kennedy ;
  • Amerrissage le 13 mars 1969 à 17:00:54 UTC, à 23°15′N, 67°56′W ;
  • Module de commande/service : C/SM 104 « Gumdrop » ;
  • Module lunaire : LM 3 « Spider ».

Orbite terrestre[modifier | modifier le code]

Arrimage LM - CSM[modifier | modifier le code]

  • Détachage : 7 mars 1969 - 12:39:36 UTC
  • Ré-arrimage : 7 mars 1969 - 19:02:26 UTC

Sorties extravéhiculaires[modifier | modifier le code]

  • Schweickart - EVA - LM
    • Début : 6 mars 1969, 16:45:00 UTC
    • Fin : 6 mars 1969, 17:52:00 UTC
    • Durée : 1 heure 07 minutes
  • Scott - EVA - CM
    • Début : 6 mars 1969, 17:01:00 UTC
    • Fin : 6 mars 1969, 18:02:00 UTC
    • Durée : 1 heure 01 minute

Insigne de l'équipage[modifier | modifier le code]

L'insigne de la mission représente une fusée Saturn V sur laquelle les trois lettres USA sont inscrites en rouge. À sa droite, un module Apollo pointe vers un module lunaire. La trainée du module Apollo dessine un cercle de feu.

Le nom des membres d'équipage est inscrit en blanc, ainsi que le nom de la mission en majuscules « APOLLO IX ». La lettre « D » du nom de McDivitt est remplie de rouge, pour indiquer qui s'agit de la « mission D » dans la séquence alphabétique des missions Apollo.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Heure depuis le lancer (T + 0) Évènement Durée de combustion Gain de vitesse Orbite
T + 00:00:00 Décollage . . .
T + 00:02:14 Fin de combustion moteur central S-IC 141 s . .
T + 00:02:43 Fin de combustion moteur S-IC 169 s . .
T + 00:02:44 Allumage S-II . . .
T + 00:03:14 Séparation jupe S-II . . .
T + 00:03:19 Séparation LES . . .
T + 00:08:56 Fin de combustion S-II . . .
T + 00:08:57 Séparation S-II, allumage S-IVB . . .
T + 00:11:05 Fin de combustion S-IVB, insertion orbitale 127,4 s . 191,3 × 189,5 km
T + 02:45:00 Séparation CSM/S-IVB . . .
T + 03:02:08 Arrimage CSM/LM . . .
T + 04:18:00 Séparation vaisseau/S-IVB . . .
T + 05:59:00 Premier essai du SPS 5,1 s +10,4 m/s 234,1 × 200,7 km
T + 22:12:03 Second essai du SPS 110 s +259,2 m/s 351,5 × 199,5 km
T + 25:17:38 Troisième essai du SPS 281,6 s +782,6 m/s 503,4 × 202,6 km
T + 28:24:40 Quatrième essai du SPS 28,2 s -91,45 m/s 502,8 × 202,4 km
T + 49:41:33 Premier essai du DPS 369,7 s -530,1 m/s 499,3 × 202,2 km
T + 54:26:11 Cinquième essai du SPS 43,3 s -175,6 m/s 239,3 × 229,3 km
T + 92:39:30 Détachage CSM/LM . . .
T + 93:02:53 Manœuvre de séparation du CSM 10,9 s -1,5 m/s .
T + 93:47:34 Manœuvre d'alignement LM/DPS 18,6 s +27,6 m/s 253,5 × 207 km
T + 95:39:07 Manœuvre d'insertion LM/DPS 22,2 s +13,1 m/s 257,2 × 248,2 km
T + 96:16:04 Manœuvre d'initiation du LM 30,3 s -12,2 m/s 255,2 × 208,9 km
T + 96:58:14 Manœuvre de décalage LM/APS 2,9 s -12,6 m/s 215,6 × 207,2 km
T + 97:57:59 Manœuvre terminale d'alignement du LM 34,7 s +6,8 m/s 232,8 × 208,5 km
T + 98:59:00 Arrimage CSM/LM . . .
T + 101:32:44 Manœuvre de séparation CSM 7,2 s +0,9 m/s 235,7 × 224,6 km
T + 101:53:20 Fin de combustion LM/APS 350 s + 1 643,2 m/s 6 934,4 × 230,6 km
T + 123:25:06 Sixième essai du SPS 1,29 s -11,5 m/s 222,6 × 195,2 km
T + 169:38:59 Septième essai du SPS 25 s +199,6 m/s 463,4 × 181,1 km
T + 240:31:14 Manœuvre de désorbitation 11,6 s -99,1 m/s 442,2 × -7,8 km
Séparation . . .
T + 241:00:54 Amerrissage . . .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clifton Williams était à l'origine destiné au poste de pilote du LEM suppléant, mais décéda prématurément le 5 octobre 1967 lors d'un crash. Il fut remplacé par Alan Bean. L'équipe suppléante, affectée à la mission Apollo 12, prépara une quatrième étoile sur leur insigne en souvenir de lui.
  2. Dans la séquence alphabétique du programme Apollo, la mission Apollo 7 était « mission C ».
  3. C'est par cet échange que l'équipe de Neil Armstrong, suppléante d'Apollo 8, fut finalement destinée à la mission de se poser sur la Lune — au lieu de celle de Pete Conrad.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]