Apistogramma agassizii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Apistogramma agassizii est un poisson appartenant à la famille des Cichlidae. Il s'agit de la deuxième espèce du genre à avoir été décrite. Elle est nommée ainsi en l'honneur du professeur Jean-Louis Rodolphe Agassiz[réf. souhaitée].

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce présente un dos brun-jaune à bleu-vert et des flancs orange virant au verdâtre et au bleu vers la queue, dos et flancs sont ornés de nombreuses petites taches scintillantes vertes et bleues. Ses opercules sont semés de mouchetures d'un bleu éclatant. Une raie noire s'étend sur chaque côté de la bouche à l'extrémité de la nageoire caudale en forme de cœur mais laisse l'œil dégagé. Une autre raie noire descend de la bouche jusqu'à la bordure inférieure de l'opercule. Les nageoires pelviennes sont effilées et dressées tel un sabre.

Le mâle est souvent plus grand que la femelle et ses nageoires dorsale, caudale et anale sont effilées.

Cette espèce mesure 5 à 9 cm. Le mâle est souvent plus grand[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Ce Cichlidae peuple le bassin de l'Amazone : cours moyen entre l'ouest de Manaus et Santarem (forme bleu blanc) et nord du Pérou au nord mais surtout au sud-est d'Iquitos (forme rouge).

Maintenance en captivité[2][modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Crystal Project Babelfish.png Maintenance en aquarium
Note : Les informations figurant dans cet encadré sont données seulement à titre indicatif. Lire attentivement le texte.
Origine bassin amazonien Eau douce
Dureté de l'eau 10 °GH pH 7 et 6
Température de 20 à 28 °C Volume mini. 20 litres
Alimentation omnivore, proies vivantes en compléments Taille adulte 5 à 9 cm
Reproduction ovipare Zone occupée zone inférieur
Sociabilité bon, mâle territorial Difficulté moyenne

Aménagement de l'aquarium[modifier | modifier le code]

Apistogramma agassizii apprécie les aquariums bien plantés[3].

Reproduction[modifier | modifier le code]

La reproduction est possible dans un aquarium d'un vingtaine de litres. La femelle a besoin d'un substrat rocheux pour y pondre ces œufs. Le mâle est retiré après la ponte. Les œufs éclosent au bout de quatre jours. La femelle prend soin de ses alevins.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bianchini F., Bruno S., Krapp F. & Rossi A.C., 1977, L'aquarium, Fernand Nathan & Cie, Paris.
  2. H.Favré & C.Vast, Le guide de l'aquarium d'eau douce, Marabout, 2002, (ISBN 2501037626)
  3. L'encyclopédie de l'aquarium d'eau douce, Hachette collection, 2008, (ISBN 9782013303903)