Aphonopelma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les araignées
Cet article est une ébauche concernant les araignées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Arachnologie.

Aphonopelma
Description de cette image, également commentée ci-après

Aphonopelma chalcodes

Classification selon The World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Mygalomorphae
Famille Theraphosidae

Genre

Aphonopelma
Pocock, 1901

Synonymes

  • Rhechostica Simon, 1892
  • Dugesiella Pocock, 1901
  • Delopelma Petrunkevitch, 1939
  • Chaunopelma Chamberlin, 1940
  • Gosipelma Chamberlin, 1940
  • Apachepelma Smith, 1995

Aphonopelma est un genre d'araignées mygalomorphes de la famille des Theraphosidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent en Amérique du Nord et centrale[1].

Description[modifier | modifier le code]

Elles sont toutes de grande taille et sont urticantes.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 17.0, 10/03/2016)[2] :

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Ce genre a été révisé par Hamilton, Hendrixson et Bond en 2016 pour les espèces américaines[3], ils décrivent 14 espèces nouvelles et en placent 33 en synonymie.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Pocock, 1901 : Some new and old genera of South American Avicularidae. Annals and Magazine of Natural History, sér. 7, vol. 8, p. 540-555 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. WSC, consulté le version 17.0, 10/03/2016
  3. Hamilton, Hendrixson & Bond, 2016 : Taxonomic revision of the tarantula genus Aphonopelma Pocock, 1901 (Araneae, Mygalomorphae, Theraphosidae) within the United States. ZooKeys, vol. 560, p. 1-340 (texte intégral).