Aphanocladium album

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aphanocladium album est une espèce de champignons ascomycètes de la famille des Nectriaceae.

Cette espèce est connue pour être un hyperparasite d'autres champignons, notamment des agents de la rouille (genre Puccinia et notamment Puccinia graminis f. sp. tritici, agent de la rouille du blé)[2]. C'est également l'hyperparasite d'un champignon pathogène du cacaoyer, Crinipellis perniciosa, agent de la maladie du balai de sorcière du cacaoyer, et d'autres agaricales de la forêt amazonienne. Ce mycoparasite prolifère dans les basidiocarpes de l'hôte, empêche physiquement le développement normal de l'hyménium et la diffusion de spores. Il produit en outre une toxine thermostable qui induit la plasmolyse des basidiocarpes et qui s'est révélé toxique in vitro pour plusieurs espèces de champignons pathogènes du cacaoyer. Le traitement des plantations à l'aide de cette toxine protège les tissus du cacaoyer contre l'infection par Crinipellis perniciosa et Phytophthora palmivora[3].

Synonyme[modifier | modifier le code]

Selon [1] :

  • Acremonium album Preuss 1848.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Catalogue of Life, consulté le 10 octobre 2014
  2. Caroline Kunz, « Caractérisation biochimique d'une chitinase du champignon filamenteux Aphanocladium album. Étude de son activité antifongique in vitro et rôles possibles de l'enzyme dans l'hyperparasitisme d'Apahanocladium album à l'égard de Puccinia graminis f. sp. Tritici », sur Thèses.fr (consulté le 10 octobre 2014).
  3. (en) C.N. Bastos, H.C. Evans, R.A. Samson, « A new hyperparasitic fungus, Cladobotryum amazonense, with potential for control of fungal pathogens of cocoa », Transactions of the British Mycological Society, Elsevier, vol. 77, no 2,‎ , p. 273–278 (DOI 10.1016/S0007-1536(81)80030-7, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]