Apartment 5C

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Apartment #5C
Réalisation Raphaël Nadjari
Scénario Raphaël Nadjari
Acteurs principaux
Durée 88 minutes
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Apartment #5C est un film dramatique français réalisé par Raphaël Nadjari. Après The Shade et I Am Josh Polonski's Brother, Apartment #5C constitue le dernier volet de sa trilogie new-yorkaise, avant son installation en Israël, où il commencera par tourner Avanim (2004). Il est sorti sur les écrans le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nicky (Tinkerbell) est une jeune Israélienne à cheveux longs et bottes à talon, débarquée clandestinement à Manhattan. Avec Uri (Ori Pfeffer), lui aussi israélien, ils vagabondent d'hôtel en hôtel et vivent de braquages et d'expédients. Après un hold-up manqué, ils se déplacent vers Brooklyn dans un petit appartement d'un modeste immeuble administré par Max (Jeff Ware), un cynique paralytique. L'immeuble est entretenu par son beau-frère Harold (Richard Edson) un homme timide et simple.

Au cours d’une dispute en forme de bravade, Nicky se blesse à la cuisse avec le revolver d'Uri. Aussitôt il prend la fuite et quitte le film. Abandonnée, après avoir reçu des soins clandestins, Nicky tente, en vain, de trouver sa place dans l'immeuble. Rapidement, elle ne peut plus régler son loyer. Harold cherche à l'aider, en tentant de lui trouver du travail, mais elle ne veut pas. Naît entre eux une sorte d'amitié, mais Max le propriétaire va vouloir que Nicky la paye d'une autre façon. Forcément, les choses tourneront mal.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur le site Voxofilm[1]

Distinction[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Voxofilm, consulté le 21 mai 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]